This page is not available in your language, please, choose yours

La ville d'Ouidah va accueillir un musée d'art contemporain, se rapprochant des parisiens

Publié le 21 octobre 2013 Par Elodie D.
musée ouidah

La Fondation Zinsou va inaugurer un musée dédié à la création artistique contemporaine au Bénin, dans la ville de Ouidah : se tournant vers l'art contemporain, le Bénin souhaite se rapprocher des grandes métropoles européennes, à l'instar de Paris, qui cultive un lien fort avec le Bénin. La villa Ajavon, bâtiment historique de la ville va ainsi accueillir une quinzaine d'artistes africains, représentants de l'art contemporain peu dévoilé dans les musées du pays.

Le Musée de la villa Ajavon représente l'aboutissement d'un projet unique au Bénin ; huit ans après la création de la Fondation Zinsou et son "musée mobile d'action", qui visait à introduire une certaine modernité dans l'histoire de l'art en Afrique, la Fondation ouvre les portes d'une infrastructure fixe qui offrira un tremplin pour divers artistes contemporains.

musée de OuidahLa Fondation Zinsou, initiée par Marie-Cécile Zinsou se bat pour "doter l'Afrique d'un lieu emblématique de sa création" où les enfants et les adultes d'accéder à la culture contemporaine : en effet, les musées africains traditionnels n'ont pas la même fonction que les musées occidentaux, mettant en scène "un défilé des richesses" tels des butins de guerre. 

Dans une campagne de communication, la fondation Zinsou souhaite que tous les africains aient un accès priviliégié à l'art contemporain, se comparant aux plus grands musées d'art contemporain mondiaux : si nous pouvons nous targuer d'avoir le Musée d'Art Moderne de Paris, ou bien la Tour Eiffel, Marie-Cécile souhaite que la villa Ajavon devienne le haut-lieu de l'art contemporain au Bénin d'une part, et en Afrique d'autre part.

Ainsi, la Fondation Zinsou a souhaité rénover la villa Ajavon, datée de 1922, afin de sauvegarder un monument patrimonial de l'architecture afro-brésilienne pour y accueillir une exposition permanente, des événements et des rencontres, faisant de ce lieu une plateforme participant au développement du paysage culturel et social.

Après le succès des "bus-musées" mis en place par la Fondation dans la ville de Cotonou, qui permettent de faire venir l'art au grand public, la Ville Ajavon promet d'être un lieu d'exploration, pour que la population se réapproprie l'art et les musées.

En un mot, Marie-Cécile Zinsou explique : "Notre philosophie est celle de faire bénéficier les citoyens, enfants et adultes de leur patrimoine (le travail sur la mémoire), mais aussi de d’éveiller les conscience sur le monde qui nous entoure (les interventions d’artistes dans des ateliers et dans les espaces publics), de réveiller les sens par des actions artistiques dans le quotidien (le programme Dansons maintenant) et d’inscrire la culture artistique dans la perspective de développement de notre société dans le monde (le projet de musée de la Villa Ajavon à Ouidah).

 Pour en savoir plus, le site internet de la villa Ajavon

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement