This page is not available in your language, please, choose yours

Game Story, et le jeu vidéo raconte son histoire

Publié le 10 novembre 2011 Par Mélanie B.

Le Grand Palais accueille à compter de ce jour, Game Story, une exposition qui retrace l'évolution du jeu vidéo, au fil des générations.

S'il fallait invoquer deux arguments pour se rendre à l'exposition Game Story, une histoire du jeu video, ils seraient les suivants.

1/ Découvrir une partie inconnue du Grand Palais : la Galerie Sud-est, espace en rénovation depuis 2008
2/ Plus qu'une rétrospective, c'est une salle de jeux géante !
Heureusement, vous n'aurez pas besoin de cela, votre curiosité vous poussant coute que coute à découvrir ce que Paris a de meilleur à vous offrir.

Ces quelques 700 mètres carrés en font indéniablement partie, à condition toutefois de ne pas les arpenter un samedi en plein tumulte touristique, vous perdrez irrémédiablement tout l'attrait de Game Story : moins de monde il y aura, plus vous vous amuserez, et pour cause !

Game Story c'est donc cela. Une exposition dont la clé est l'interaction. L’idée n'est plus de passer du temps à lire quelques petits écriteaux savamment rédigés et masqués par la dizaine de personnes qui aura eu la même idée que vous, le même jour que vous, mais bien de vous réapproprier le jeu vidéo... en jouant. Les " œuvres " ne sont donc pas enfermées dans des vitrines à l'abri des mains baladeuses, bien au contraire. Alors, à tous les as de la manette, les cracks du joystick, les accrocs du pixel, la rétrospective Game Story est faite pour vous : au total plus de 70 jeux-vidéo que vous pourrez redécouvrir durant votre parcours.

La découverte se fait de façon évidente et progressive. Le public fait d’abord un bon dans le temps et se retrouve dans les années 50, qui ont vu naître les prémices du jeu vidéo. Vous n'êtes pas de cette génération ? Qu'importe, Game Story c'est aussi une immersion... pour terminer sa visite à notre époque. Entre couleurs flashy et écrans, vous évoluerez en même temps que l'histoire du jeu vidéo. De l’ère de Pong vous avancerez au rythme effréné des bits : 8, 16, 32, 128. Vous vous rappellerez Mario, vous tenterez de battre votre propre score à Pac Man et vous danserez au gré de la borne Dance, Dance Revolution… Parce que vous êtes là pour vous amuser mais également comprendre les grandes avancées du jeu vidéo, de nombreux extraits de bande-dessinée, manga, affiches de cinéma, vous expliqueront l'influence qu'ont pu avoir ces univers sur la création et l’innovation. On apprend ainsi que l’Odyssey a été la première console commerciale, malheureusement elle n’a jamais connu le succès escompté puisque trop chère. Relayée sur le marché par le mythiquePong qui a d’abord remporté un fracassant succès en tant que borne d’arcade.

La couleur puis le travail des images viennent successivement affiner la qualité esthétique et marqueront encore de nouvelles générations de jeux vidéo (Final Fantasy, WarCraft). La technologie continue de progresser et avec elle l’engouement d’un public toujours plus large. Les amateurs de jeux vidéo se diversifient, les thématiques aussi (jeu de danse ou de de musique, jeux de rôles). La suite vous la connaissez bien sûr : la 3D et la détection de mouvements prennent aujourd'hui le pas pour des jeux encore plus troublants de réalisme. Tout cela nous fait bien vite prendre conscience que ce qui constitue pour nous le dernier stade du jeu vidéo n’est finalement que l’une des innombrables étapes qui constituent son évolution. Comment imaginer donc l’avenir du jeu-vidéo dans dix ou quinze ans ? Game Story me laisse à penser que nous le saurons bien assez tôt…

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement