This page is not available in your language, please, choose yours

Miniatures Flamandes à la BNF

Publié le 15/02/12 Par Elodie D.
Partager sur twitter
Partager sur Google+
Miniatures Flamandes, exposition BNF Pierre d’Ailly, Jardin de vertueuse consolation : la sainte Âme reçue par Obédience et les quatre vertus cardinales. Enlumineur : Maître de Marguerite d’York, vers 1470-1480. BnF, dpt des Manuscrits

L'exposition Miniatures Flamandes que nous propose la Bibliothèque Nationale de France du 6 Mars au 10 Juin 2012 vient en écho à l'acquisition en 2010 du manuscrit de la Vie de sainte Catherine d’Alexandrie par la BNF. Ainsi, pour la première fois depuis près de 50 ans, une institution rend hommage à l'enluminure flamande du XVème siècle...

Miniatures Flamandes, la nouvelle exposition du site François-Mitterand de la BNF, nous invite à un voyage initiatique dans l'art de l'enluminure. En effet, du 6 Mars au 10 Juin 2012, près d'une centaines d’œuvres du XVème siècle seront exposées avec la même volonté d'illustrer que ce l'on qualifie comme étant l'âge d'or de l'enluminure flamande...

L'exposition de la BNF ne se cantonne toutefois pas à exposer des enluminures, telles des œuvres d'art inégalées dans le temps ; elle présente de même l'histoire de ces enlumineurs, leur art et leurs clients. Aussi, nous pénétrons dans l'art de la représentation de textes, que peu savaient déchiffrer : un enluminure, doit-on le rappeler, consiste à illustrer un texte grâce à de nombreux dessins et lettres raffinées.

Outre de simple ouvrages, les enluminures ont beaucoup à nous révéler, comme l'identité du commendataire ou encore le lieu de sa fabrication : signe de pouvoir, la plupart des bourgeois d'antan décident de commander leurs œuvres aux plus illustres illustrateur, les plus prospères, tels Roger Van der Weyden ou Simon Marmion, flamands pour la plupart.

Ainsi, nous découvrons de nombreux artistes, Simon Marmion en premier : cet auteur, peu connu, tire son épingle de l'enluminure de la Vie de sainte Catherine d’Alexandrie, nouvellement acquise par la BNF. A travers cette œuvre, nous découvrons un nouveau style, qui se retrouvera au cours de l'exposition. Puis l'exposition s'attachera à nous décrire les étapes de fabrication de ces ouvrages, le plus souvent destinés à des collections privées.

Enfin, l'exposition nous conduira à la fin de l'enluminure, suite à l'apparition de l'imprimerie : les enlumineurs, non loin de perdre leur notorité vont alors se lancer dans la réalisation de parchemin ainsi que de tableaux, symbole fort de la Renaissance.


Admirez ces Miniatures Flamandes à la Bibliothèque Nationale de France du 6 Mars au 10 Juin 2012,
Horaires : 10h-19h mardi-samedi | 13h-19h dimanche | fermé le lundi et les jours fériés
Tarifs : 7€ | 5€ tarif réduit | gratuit pour les -18ans
Site de la Bibliothèque Nationale de France




Crédit photo : Pierre d’Ailly, Jardin de vertueuse consolation : la sainte Âme reçue par Obédience et les quatre vertus cardinales.
Enlumineur : Maître de Marguerite de York, vers 1470-1480.
BnF, dpt des Manuscrits

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur : Partager sur twitter
Partager sur Google+

Nos articles ART / CULTURE sur sortiraparis.com

Commentaires

Soyez le premier à réagir !