This page is not available in your language, please, choose yours

Une image peut en cacher une autre. arcimboldo, dali, raetz

Publié le 18 janvier 2009

Infos pratiques

Du... 8 avril 2009
Au... 6 juillet 2009


3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris 8

M° Champs-Elysées Clemenceau

Rencontres visuelles étonnantes, secrets de
tableaux : les « images doubles » hantent les oeuvres d'artistes
d'époques et de cultures différentes, par jeu, pour livrer un message
moral, symbolique, ou encore religieux, politique ou sexuel.

L'exposition présente une sélection de 250 oeuvres exemplaires
jouant le jeu, séduisant et mystérieux, de l'image composite,
réversible, multiple.
D'Arcimboldo jusqu'à Dali, en passant par des expressions plus
contemporaines, les images doubles ont été consciemment incluses et
assumées par les artistes. Sur un faisceau de preuves ou de
présomptions
fondées historiquement, le parcours s'articule autour de grands thèmes
et promet au visiteur de belles surprises !


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de Artcine

    Artcine le 08/06/09 à 10h55

    Je ne mets plus les pieds depuis des années dans les grandes expos généralistes. J'ai fait une exception pour accompagner une amie à cette expo-ci. J'en suis sortie vaccinée pour dix nouvelles années. C'est typiquement l'expo grand public, où les oeuvres s'entassent histoire d'en donner pour son argent, où la scénographie est inexistante et l'eclairage lamentable.
    Personne ne regarde rien, puisque tout le monde cherche le visage caché dans le paysage. Les conversations sont du même ordre que le "t'es où ? "téléphonique, ici remplacé par "tu l'as vu ?". C'est une overdose de paysages où le meilleur cotoie beaucoup de sans intérêt. On arrive épuisé dans les salles contemporaines, guère plus captivantes en fait : Dali et Raetz en bouquet final où les "oooh" et autres "c'est genial" fusent. Après deux heures dans les 22 salles, le public est content : il a rentabilisé ses 11 euros. La quantité en lieu et place de qualité, voilà sur quoi repose le succès de cette expo.

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 31/05/09 à 11h30

    C'est une belle exposition très fournie qui permet de rester plus de 3 heures et ce faire surprendre par la fermeture de 20 heures. Chaque œuvre est un défit intellectuel pour trouver les messages de l'artiste, la fin avec ces formes 3D est particulièrement spectaculaire.

L'AGENDA

Annoncez votre événement