This page is not available in your language, please, choose yours

Picasso in progress, 1955-1958

Publié le 30 avril 2009
Picasso in progress, Musée, Paris, Picasso, Photo

Infos pratiques

Du... 1 avril 2009
Au... 5 juillet 2009


5, rue de Thorigny
75003 Paris 3

Le grand tableau que réalise Picasso à l'été 1957 devant l'objectif du photographe David Douglas Duncan, Baigneurs à la Garoupe, (musée d'Art et d'Histoire de Genève) est présenté pour la première fois à Paris. À cette occasion, l'exposition « Picasso in progress, 1955-1958 » rassemble une centaine d'œuvres (peintures, photographies, sculptures, dessins, carnets de dessins) issues de collections muséales et particulières. Elle propose de suivre le processus de création commun à cette œuvre magistrale et au groupe sculpté Les Baigneurs, 1956, (Bronze, musée national Picasso) dans une confrontation peinture/sculpture que consigna dès l'origine le reportage du célèbre photographe américain.
S'interrogeant depuis toujours sur la genèse de ses oeuvres, Picasso avait convié David Douglas Duncan à suivre son travail dans l'atelier, comme jadis Dora Maar l'avait fait pour Guernica. L'enregistrement méthodique effectué, image après image, geste après geste, retrace dans sa durée et sa spécificité la réalité complexe de l'émergence du tableau. L'exposition prend cette séquence d'images de l'atelier de La Californie comme fil chronologique et narratif de son propos.
Le diptyque sculpture/peinture Les Baigneurs et Baigneurs à la Garoupe forme les deux faces d'un même projet partageant une thématique qui plonge ses racines dans l'oeuvre précoce de Picasso : Autoportrait (1901-1903), Nymphes dans la forêt (1906-1909), Baigneurs (1919-1923), Acrobate (1928-1930), Crucifixion (1930-1932). L'histoire de leur production s'échelonne sur une période de trois années entre le printemps-été 1955 et la fin 1957 puis se poursuit jusqu'en 1958-1960 à travers la création du grand panneau de La Chute d'Icare (UNESCO, Paris) ou de la tôle Femme aux bras écartés (musée national Picasso).
« Picasso in progress » présente cette grande confrontation en s'appuyant sur la collection du musée national Picasso (sculptures, peintures, dessins, carnets de croquis). Prenant la forme d'une exposition dossier présentée au sein du parcours de la collection permanente, « Picasso in progress » poursuit les expositions de recherches antérieures dédiées aux interactions entre peinture et photographie.
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 9h30 à 18h00
Tarif normal : 8,50 euros / réduit : 6,50 euros
Gratuit pour les moins de 26 ans et le premier dimanche de chaque mois.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de Floralie1

    Floralie1 le 02/05/09 à 12h52

    Beaucoup de travail & de multiples facettes dans ses diverses oeuvres.

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 02/05/09 à 12h48

    L'oeuvre de Picasso est en effet très importante, elle est marquée par différents ourants artistiques, cette exposition en dévoile une partie.

L'AGENDA

Annoncez votre événement