This page is not available in your language, please, choose yours

Au pays du dragon : arts sacrés du bhoutan

Publié le 19 octobre 2009
Pays du Dragon, Arts sacrés du Bhoutan, Musée, Guimet, Paris

Infos pratiques

Du... 7 octobre 2009
Au... 24 janvier 2010


6, place d'Iéna
75 Paris

En réunissant pour la première fois plus de cent pièces bouddhiques, toujours objets de culte, prêtées par plus d’une trentaine de temples et de monastères du royaume himalayen du Bhoutan - situé entre le Tibet et l’état indien de l’Assam - le musée Guimet offre au public une possibilité unique de découvrir les grands thèmes iconographiques du bouddhisme tantrique, religion officielle du Bhoutan, à travers l‘évocation des traditions artistiques de ce pays, leurs développements historiques ainsi que les principales figures religieuses qui jalonnèrent son histoire.
Cette forme ésotérique du bouddhisme a l’Inde pour berceau, et a été transmise dans la région himalayenne, au Tibet et au Bhoutan, au VIIIe siècle. Padmasambhava, célèbre maître originaire du Swât, région aujourd’hui au nord du Pakistan fut alors l’un des principaux artisans de cette diffusion.
Les auteurs du catalogue de l’exposition ont souhaité souligner les éléments stylistiques et iconographiques qui contribuent à distinguer les oeuvres Bhoutanaises des oeuvres tibétaines, marquant de ce fait une étape importante dans le développement des études sur le sujet.
Les pièces présentées se déploient du VIIIe au XIXe siècles illustrant notamment, l’âge d’or de l’art bhoutanais entre les XVIIe et XIXe siècles, riche d’une iconographie complexe et subtile. Dans le prolongement de cette découverte, certaines des pièces appartenant aux collections permanentes du musée Guimet seront mises en relation avec les oeuvres présentées dans l’exposition.
L’exposition présente un ensemble rare de thangkas, peints ou brodés, de très grandes dimensions pour certains d’entre eux, mais aussi de sculptures métalliques et d’objets liturgiques. La danse qui occupe une place importante dans l’iconographie du bouddhisme tantrique, sera évoquée dans des extraits de films réalisés au Bhoutan et diffusés au sein de l’exposition. Ces danses bouddhiques rituelles, ou cham, accomplies lors de fêtes, ont été conservées dans le pays avec une pureté inégalée, et certaines sont liées à des figures largement évoquées à travers les oeuvres de l’exposition, tel Padmasambhava. Prières et offrandes rituelles seront exécutées quotidiennement par deux moines bhoutanais, voyageant avec l’exposition et accompagnant les oeuvres toujours objets de culte.

Des témoignages photographiques de la fascination exercée par le Bhoutan et cette singulière spiritualité, accompagnent cette exposition :
- A proximité des galeries d’exposition, au rez-de-jardin, seront présentées des photographies en couleurs réalisées au Bhoutan par le moine Matthieu Ricard, auteur d’un récent ouvrage sur ce royaume himalayen où il a souvent séjourné.
- La Rotonde aux Laques, au dernier étage du musée, proposera un autre choix de photographiesoriginales, en noir et blanc, réalisées à la chambre par Jean Timsit, au Bhoutan.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement