This page is not available in your language, please, choose yours

stefanie schneider : « landscapes & icons »

Publié le 28 octobre 2009

Infos pratiques

Du... 25 septembre 2009
Au... 30 novembre 2009


30 rue de Lille
75007 Paris 7

Flash back... Hasard de la vie... Los Angeles, un jour de 1997, dans un magasin de photos, Stefanie est attirée par un stock de films polaroïd périmés.

Elle n'hésite pas, achète les 180 films et conclut l'affaire au prix de 50 cents le film! Le lendemain elle se procure l'appareil polaroïd à bon prix. Ainsi, le jour suivant elle se rend à la plage avec son matériel, fait ses premiers essais et c'est en découvrant les résultats qu'elle réalise que ces réactions chimiques aléatoires révèlent avec une étrange exactitude l'univers qu'elle avait en tête.
A ce moment là, Stefanie ne sait pas encore qu'elle a trouvé la matière qui fera d'elle l'artiste internationalement reconnue qu'elle est aujourd'hui. Dès lors, elle ne cessera d'acheter tout ce qu'elle trouve sur son passage de films périmés et d'appareils usagés!

Thierry Librati présente en exclusivité en France 15 photos argentiques et composition qui illustrent le travail singulier de cette artiste Berlinoise qui passe chaque année 6 mois en Californie pour réaliser ses prises de vue.
Les films polaroïds qu’elle utilise et dont la date limite de validité est largement dépassée, confèrent aux photos de Stefanie Schneider une atmosphère étrange et poétique, entre rêve et réalité.
Une enseigne lumineuse de Motel, un chemin de fer US, une voiture américaine ou la bannière étoilée flottant au vent, ce sont ces images emblématiques qui illustrent la vision du rêve américain de Stefanie Schneider.
Horaires : mardi au samedi de 14h30 à 19h


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement