This page is not available in your language, please, choose yours

Pierre soulages en son musée

Publié le 16 décembre 2009

Infos pratiques

Du... 7 décembre 2009
Au... 31 janvier 2010


1, place du Trocadéro et du 11 novembre
75116 Paris 16

Rares sont les artistes qui, de leur vivant, voient bâtir un musée à leur nom. Pierre Soulages, né en 1919, est de ceux-là. Le Musée Soulages - Grand Rodez - ouvrira ses portes à Rodez, ville natale du peintre, fin 2012.

Le projet architectural conçu par l’agence catalane RCR est exposé en avant-première à la Cité de l’architecture & du patrimoine, du 17 décembre 2009 au 31 janvier 2010, en parallèle de la rétrospective que le Centre Pompidou consacre à l’oeuvre du peintre.
C’est dans le hall d’entrée de la Cité que les visiteurs pourront découvrir la maquette à grande échelle du futur Musée Soulages, accompagnée d’un dispositif graphique et audiovisuel qui en restituera l’originalité, dans une scénographie conçue par les architectes de RCR.
Pierre Soulages est reconnu comme l’une des figures majeures de l’abstraction depuis la Seconde Guerre mondiale : « Je ne représente pas, dit-il, je présente. Je ne dépeins pas, je peins. » Avec, en guise de thématique unique et obsessionnelle, un seul pigment… le pigment noir, riche de variations multiples dans sa relation avec la lumière.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

5 commentaires

  • Avatar de celki

    celki le 19/12/09 à 09h20

    c'est le principe de la postérité blablabla ;)

    Et la postérité :-O IoI

  • Avatar de kebab

    kebab le 19/12/09 à 09h05

    c'est le principe de la postérité blablabla ;)

  • Avatar de blablabla

    blablabla le 19/12/09 à 07h44

    C'est une opinion IoI et la reconnaissance est sans aucun doute plus facile pour un enfant du pays !

    surement, tu as raison ; toujours est-il que je me suis toujours posée la question pourquoi après, alors que certains étaient déjà célèbres de leur vivant ?

  • Avatar de une2trois

    une2trois le 18/12/09 à 19h33

    C'est une opinion IoI et la reconnaissance est sans aucun doute plus facile pour un enfant du pays !

  • Avatar de blablabla

    blablabla le 17/12/09 à 06h20

    J'aime cet article parce qu'il dit ceci" rares sont les artistes, qui de leur vivant, voient bâtir un musée à leur nom" c'est quelque chose qui m'a toujours interpellée une fois les gens décédés allez une rue , un musée, une école etc... qui porte leurs noms ok c'est pour la fierté des descendants, si descendants il y a , pour la mémoire, mais honorer l'artiste de son vivant c'est tout de même une reconnaissance à laquelle il a plus que droit

L'AGENDA

Annoncez votre événement