This page is not available in your language, please, choose yours

Exposition-atelier autour d'arman au centre pompidou du 22 septembre 2010 - 10 janvier 2011

Publié le 15 octobre 2010
arman

Infos pratiques

Du... 22 septembre 2010
Au... 10 janvier 2011


Place Beaubourg
75004 Paris 4

« Je m'appelle Arman. On me dit sculpteur et peintre mais moi, je me vois plutôt comme un montreur d'objets » Arman
A l'occasion de la rétrospective Arman, la Galerie des enfants propose un espace ludique et créatif pour découvrir l'œuvre de cet artiste novateur du XXe siècle.
L'objet et le geste servent de fils conducteurs au parcours, croisant tout à la fois les innovations de l'artiste et le monde sensible de l'enfant.

Arman modifie notre perception des objets en développant les opérations plastiques caractéristiques de l'œuvre :
- répétition, multiplication dans les traces d'objets sur papier « cachets » et « Allures »
- superposition, assemblage dans les « Accumulations »
- ou au contraire fragmentation « Coupes » et « Colères ».
Il répète, multiplie, juxtapose, ordonne : il divise, découpe, écrase, casse ; il renouvelle notre regard sur ces objets que nous pensions si bien connaître.

L'enfant prolonge dès ses premières années son geste avec l'objet. Celui-ci appartient à sa réalité quotidienne, il est un outil de connaissance de soi et d'exploration du monde.

Les enfants sont invités à découvrir ce monde des objets grâce à une scénographie d'Adrien Rovero évoquant sur un mode contemporain l'univers de l'usine. « L'usine est une des églises de mon culte » Arman.
Pas à pas, en explorant les trois zones de l'exposition, les enfants expérimentent de façon active et sensorielle les multiples procédés de transformation de l'objet inventés par l'artiste et posent un regard nouveau sur le monde qui les entoure.

Tout au long du parcours, deux mimes filmés présentent de façon très visuelle, les consignes aux jeunes enfants.


Le parcours dans l'exposition


Le cycle de l'objet
L'enfant est immergé dans un univers foisonnant d'objets de la vie quotidienne appartenant à différents domaines : il trie, collectionne, vide … pour une première mise en scène de l'objet.

L'objet décrypté
« J'aime le changement de vision d'un objet. Il est toujours là, identifiable, et en même temps différent. » Arman

Trois postes rappellent sur un mode ludique la chaîne de montage et permettent une manipulation et exploration directe de l'objet.
· les coupes: superposer, organiser dans l'espace les découpes d'un vase tranché, jouer avec les formes, les lignes et réinventer une dynamique de l'objet. L'objet n'est plus vu à travers sa fonction mais à travers ses formes

· les portraits: se décrire avec son groupe, sa famille, sa « tribu » à partir des vêtements portés par chacun pour créer son propre « portrait d'objets ».
Les enfants auront à leur disposition des accessoires (tissus de couleur, matières diverses, fonds papier-peint/imprimés, …) pour compléter leur création ou créer une ambiance.
Les enfants prennent en photo leur portrait-robot. Toutes les photos, accumulées sont visionnées en boucle par le visiteur.

· Les cachets : couvrir et saturer la feuille pour retrouver la jubilation du tamponnage et de l'accumulation.
Avec les tampons s'opère une action manuelle et répétitive qui rappelle l'intérêt d'Arman pour le métier de typographe. Il s'agit de couvrir la surface de papier, d'en saturer l'espace et de retrouver à la fois l'évocation du geste pictural (cf. Pollock) et « l'accumulation libre » des figures, leur superposition qui transforme l'objet représenté.


L'objet réinventé dans l'espace
« Nous avons tous accès à la création. Nous l'avons en nous. Toi comme moi ». Arman

Autour de la notion « d'action » développée par Arman, les enfants transforment l'objet de façon collective et coopérative pour obtenir des effets d'équilibre, de masse et de couleur et pour faire disparaitre la signification individuelle des objets.

Des caisses colorées de différentes tailles s'assemblent, se superposent, deviennent tours, labyrinthes, murailles … et construisent peu à peu une architecture mouvante et à grande échelle.
L'objet utilisé en grand nombre devient un univers imaginaire à vivre avec tout son corps.

« Arman en images et en actions »
Ce film rassemble des documents inédits de l'artiste donne des clefs pour comprendre Arman.
Les jeunes enfants peuvent ainsi le découvrir réalisant ses premières accumulations dans le quartier des Halles, sculptant le marbre « Hommage à la révolution de 1789 », tamponnant avec conviction un violon pour ses fameux cachets bien encore créant une œuvre totémique avec des voitures empilées « Parking de longue durée » …

Autant d'images pour poursuivre ensuite « en amateurs éclairés » le parcours dans l'exposition.
Plus d'information :
Galerie des enfants
11h00 - 19h00
12 €, TR 9 € / 10 €, TR 8 €, selon période
Site de l'événement sur Centre Pompidou


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement