This page is not available in your language, please, choose yours

Visions, photographies par marcelo brodsky

Publié le 1 janvier 2008
Visions, photographies par Marcelo Brodsky

Infos pratiques

Du... 20 septembre 2007
Au... 6 novembre 2007


38 rue de Citeaux
75012 Paris 12

Les deux essais photographiques «Vislumbres» et «Correspondancias» présentés à la Galerie Cédille font partie des œuvres les plus récentes de Marcelo Brodsky.



«Correspondancias» (2007) est un dialogue visuel avec le photographe Catalan Manel Esclusa. Leurs échanges se basent uniquement sur des visuels et n’utilisent aucune parole. Internet était utilisé comme moyen d’échange par les deux photographes an d’instaurer ce dialogue créatif. Les résultats téléchargés, imprimés sont alors présentés dans diérents espaces, musées ou galeries. Les œuvres ont des sens multiples et complexes pouvant être interprétés diéremment par les spectateurs.

C’est dans cette complexité que se trouve l’intérêt de cet échange photographique.



«Vislumbres» (2000-2006) sont des extraits, des visions de réalité alternative. Ces images proposent aux spectateurs une façon de voir qui dépasse la perception initiale ou primaire. Elles surmontent les obstacles qui parfois rompent la vision. Ces photographies sont des «images de distance, floues, cachées, obscurcies par les écrans. Parfois, au milieu, un trou. Options.» (MB).



Guetter la réalité et sélectionner des fragments est une partie de l’activité quotidienne du photographe. Dans cette nouvelle façon de voir, il est nécessaire de développer la connaissance du milieu qui ne passe pas obligatoirement par la capacité technique de l’appareil. Élaborer ce projet visuel original requiert des connaissances, des investigations et des propositions.

Les images présentées dans ce travail introspectif proposent des formes alternatives de représentation. Des obstacles interrompent la vision et réveillent l’imagination.

Le photographié prend alors une nouvelle dimension, il n’est plus ce qu’il était et se transforme en vision. C’est une abstraction de la réalité comme de la pensée.



Après l'exposition "Démolition", exposition photo sur l'usine Renault-Billancourt, la Galerie présente un artiste hors du commun qui se plaît a jouer avec la réalité.

Dans un espace structuré de façon minimal, Marcelo Brodsky, photographe de renommée, nous présente des clichés autour des visions.





Marcelo Brodsky, artiste complet et homme engagé est écrivain («Mémoire en Construction" 2005, «Parabola» 1982…), critique photographique et conférencier ( à Caracas, New York, Mexico,Valence, Melbourne…) et curateur («Blink» Londres 2002, "Corps Plitiques" Buenos Aires 2007, "Sutil-Violent" Sao Paulo 2007). Il est également membre du Buena Memoria , Organisation des droits de l'homme, et du Comision Pro-Monument aux victimes du terrorisme d'Etat qui supervise et coordonne la construction du Parc de la Mémoire à Buenos Aires proche du Rio de la Plata et du monument aux morts et disparus durant la dictature militaire.



Visions, photographies par Marcelo Brodsky:

20 septembre >> 6 novembre 2007





VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement