This page is not available in your language, please, choose yours

Colloque synthétimages

Publié le 1 janvier 2008
Colloque Synthétimages

Infos pratiques

Du... 21 mars 2006
Au... 23 mars 2006


Avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris 8

Les étudiants de maîtrise de l’Institut Universitaire

Professionnalisé « Arts, Sciences, Culture et Multimédia » de

l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines organisent,au Palais de la découverte, une série de sept conférences-débats sur le thème des images de synthèse.



Programme de la journée:

>de 10h à 12h: Urbanisme : évolution des représentations de la ville. Les images de synthèse ouvrent de nouvelles possibilités de communication des projets urbains mais elles restent des outils complémentaires des autres techniques (dessins, maquettes, plans réels), chacune ayant ses propres atouts. Les villes nouvelles telles que Cergy-Pontoise ou Saint-Quentin-en-Yvelines sont des exemples pertinents de l’utilisation de ces différentes techniques. Elles sont le lieu de création de nouvelles formes urbaines.

Quelles sont les spécificités de chacune des techniques de représentation ? Quels sont les apports des images de synthèse par rapport aux techniques classiques ? Quelle est l’influence de la diversité des représentations sur notre perception des villes ?



>de 13h30 à 15h30: L’apport des images 3D à l’archéologie:

Les archéologues sont fréquemment confrontés aux problèmes de représentation des monuments, objets ou sites archéologiques qu’ils étudient : ce travail de restitution leur est nécessaire tant pour alimenter la recherche que pour communiquer leurs résultats et toucher un plus grand public. Or, le caractère souvent fragmentaire des vestiges retrouvés et l’utilisation des méthodes traditionnelles bidimensionnelles limitent la fidélité et la pertinence des reconstitutions.

Les avancées technologiques récentes ouvrent en la matière de nouvelles perspectives : les images de synthèse en 3D, dans ce sens qu’elles ne laissent pas de place à l’approximation, semblent donc potentiellement un outil particulièrement pertinent pour appuyer le travail des chercheurs et favoriser sa communication.

Que peuvent apporter les images de synthèse à l’archéologie ? Quelles sont les technologies concernées et comment les utilise-t-on ? Les images de synthèse ne sont-elles qu’un outil de vulgarisation scientifique pour les archéologues ? Où en sommes-nous en France en la matière ?



>de 16h à 18h: A la recherche de l’hyperréalisme:

Les images 3D atteignent aujourd’hui des niveaux de photoréalisme élevés voire « parfaits » au sens où l’oeil humain est trompé par l’illusion créée, incapable de différencier le réel de ce qui ne l’est pas. Ces images hyperréalistes permettent de créer un univers virtuel qui se rapproche le plus possible du monde réel. La conférence abordera les effets spéciaux destinés au cinéma qui donnent l’illusion du réel, mais aussi et surtout aux films d’animation entièrement réalisés en images de synthèse avec une très forte volonté de réalisme et de création d’une illusion visuelle, au même titre que les tableaux « trompe-l’œil » qui donnent l’impression d’une image réelle sur un support 2D.



Du 21 au 23 mars.
0 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement