This page is not available in your language, please, choose yours

Exposition "La mer dans un verre, Vacances sur fond de crise"

Publié le 26 juin 2013
Exposition "La mer dans un verre, Vacances sur fond de crise"

Infos pratiques

Du... 5 juillet 2013
Au... 14 septembre 2013


4 Rue de Thorigny
75003 Paris 3

Gratuit

La Mer dans un verre, Vacances sur fond de crise Du 5 juillet au 14 septembre 2013 Vernissage le jeudi 4 juillet 2013 à 18h30

Artistes : Gaëlle Le Guillou, Isabelle Pons, Eric Hibelot, ainsi que trois artistes du groupe Fiber Art Fever, Paty Vilo, Virginie Rochetti et Anne-Valérie Dupond

Emprunté au récent ballet de la compagnie Vendaval, le titre « La Mer dans un verre » est une citation de l’écrivain Camille Laurens  : « …comme un enfant qui voudrait faire tenir la mer dans un verre », évoquant la force du rêve et du désir, de l’immensité et de la liberté. Celle de la créativité, qui se joue des contraintes pour faire advenir l’impossible.
Dans un contexte de crise économique qui bride les aspirations, la joie et les plaisirs insouciants, les créateurs choisis pour cette exposition rétorquent par l’humour, la vitalité, le mordant critique.
Quand l’inventivité artistique donne sa lecture d’un monde déprimé, espérance, joie et couleurs repeignent les vacances…

Pour l’occasion, le céramiste Eric Hibelot poursuit et revisite sa série Bidons bidons, qui met la dérision en flacon.
Ses bouteilles de porcelaine vivement colorées, référence aux contenants de la grande distribution, aux attraits trompeurs, dénoncent avec esprit et humour sa colère face au marketing.
Inventeur d’espoir, il a déjà proposé pour solution anticrise une Huile de Crésus ou un Sirop démultiplicateur d’euros !

Gaëlle Le Guillou modèle la terre en Terrains vagues. Des formes incertaines, abstraites, issues des déchets ludiquement assemblés de son propre atelier, figurent des vestiges du futur où s’incrustent logos et marques comme autant d’indicateurs d’une surconsommation.

En contrepoint, elle présentera des Bouquets champêtres en céramique dont l’apparence rime avec printemps, vacances, séjour à la campagne, oisiveté, gaieté… Ne pas s’y fier, certains bouquets, saisis en état de décomposition, évoquent sans doute moins le temps qui fane que les inquiétantes transformations chimiques que subit aujourd’hui la nature, déviant son cours. Reste néanmoins perceptible la jubilation de l’artiste lors du processus de création.

Nourri par des situations vécues, soutenu par une réflexion socio-politique encore rare dans la céramique française, le travail d’Isabelle Pons est à recevoir comme un éclairage personnel de faits de société. Son expression passe par des sculptures de porcelaine, en fines plaques modelées ou pliées comme du papier, graphiquement décorées d’engobes colorés, oxydes et émail.
Pour « La Mer dans un verre », elle exposera une série de Souvenirs du Pôle Emploi, sous forme de figurines dédiées à la sainte patronne de cette institution, Notre Dame du Pôle Emploi, réalisées dans l'esprit des boules à neige et autres improbables objets que l'on trouve dans les magasins de souvenirs des lieux de vacances. Dans une autre veine, des Origamis de porcelaine, symboles du temps dédié au loisir, choisi ou subi, illustreront l'attente d'un futur plus radieux.

Le groupe d’artistes textiles Fiber Art Fever fera place à trois de ses membres.
Anne-Valérie Dupond fait renaître le fantasme de la Pin-Up des années Cinquante, toujours pulpeuse mais abimée, puis recousue pour notre guérison.
La scénographe-plasticienne Virginie Rocchetti, dont on connaît le travail de broderie numérique dénonce elle aussi avec un humour finement satirique, et au fil rouge, l’altération de la pensée qu’induisent abus de consommation et publicité. Elle reprend les codes de la narration par l’imagerie issue du Moyen Âge, en écho à la Tapisserie de Bagnolet. Dans ses Danses macabres, ce sont les politiques qu’elle épingle sans concession.
Paty Vilo, qui pratique les installations au crochet, imagine pour parler des vacances en temps de crise des tapis-flaques de couleur ponctués d’éléments en peluche et brodés d’inscriptions humoristiques invitant le spectateur à reprendre un rythme moins excité, à goûter le temps, à tourner le dos à l’hypertechnologie pour revenir à la simplicité, dans la mouvance de ce que l’on nomme la «Slow Attitude». Cela afin de fonder l’avenir sur d’autres valeurs que celles dont la crise actuelle est conséquence.

INFORMATIONS PRATIQUES
Galerie Collection - Ateliers d'Art de France?4 rue de Thorigny, 75003 Paris?Tél. : 01 42 78 67 74
Email : collection@ateliersdart.com
Accès : Métro Saint Paul (ligne 1) et Arts et Métiers (ligne 3 et 11)
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement