This page is not available in your language, please, choose yours

Musée de l'érotisme

Publié le 1 janvier 2008
Musée de l'érotisme

Infos pratiques

Du... 24 août 2006
Au... 31 octobre 2006


72, BD de Clichy
75018 Paris 18

Si la frontière est parfois ténue du sacré au profane, l’art érotique populaire, au-delà des tabous et totems, appréhende, lui, la sexualité dans son aspect récréatif. Cet artisanat licencieux, dénommé Curiosa, à donné naissance à une profusion de réalisations singulières : satiriques, humoristiques, empreintes de joie et de santé. Expression d’une libre pensée, peut-on dire de l’art érotique qu’il contribue à la démocratie ? Il a pour le moins la vertu de dédramatiser une fonction trop souvent mal vécue et figure au Musée pour la plus grande joie du public.



De la préhistoire à nos jours, un grand nombre d’objets et symboles témoignent de la vénération de l’homme pour le miracle de la vie. La fécondité et la fertilité qui la perpétuent ont donné lieu, sur tous les continents à des cultes voués aux forces génératrices. Modelés, sculptés, peints ou gravés ces idoles, amulettes, masques et autres objets de cérémonies constituent un patrimoine précieux et bouleversant. Si de nombreuses religions modernes voient dans le sexe la raison de tous les maux, les religions primitives croyaient au contraire à un lien naturel entre l’élément religieux et l’élément sexuel, constitutif de l’équilibre entre le corps et l’âme.



Le XXeme siècle plus qu’un autre a libéré une conscience de soi qui fait place au sexe et au corps, les artistes contemporains ont largement pris en compte notre fonction amoureuse. Libre de toute pression officielle, le Musée des arts érotiques de Paris a depuis son inauguration (1997) présenté les œuvres érotiques de plus de 150 artistes plasticiens. La sexualité sublimée serait-elle l’essence même de l’art ? Les expositions temporaires du Musée offrent à ses visiteurs un vaste panorama international de cette créativité foisonnante, parfois trouble, toujours émouvante.



Au second étage du Musée qui en compte sept, est exposée une collection mythique, réalisée par Romi – écrivain et journaliste. Cet ensemble spectaculaire de documents rares, de photos et œuvres graphiques, tous relatifs à la prostitution en maisons closes, couvre une période qui s’étend de la fin du XIXe siècle à l’année 1946 (date de la fermeture de ces établissements en France). Un univers fantasmatique par excellence, source d’inspiration pour de nombreux artistes.

A.P



Ouvert 7 jours sur 7 de 10h00 à 2h du matin.



http://www.musee-erotisme.com

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement