This page is not available in your language, please, choose yours

Le dernier chant du cygne ...

Publié le 4 septembre 2008 Par Clément D.

Le 14 juin dernier, le pianiste Esbjörn Svensson disparaissait dans un accident de plongée.

Un choc pour de nombreux mélomanes, car le pianiste avec sa formation E.S.T. (Esbjörn Svensson Trio), touchait un large public. Au moment du drame, le trio venait d'achever son nouvel album, résultat de deux jours d'improvisations. Leucocyte, dans lequel E.S.T. poursuit ses expérimentations sonores, devient le testament d'un groupe qui avait aboli les frontières en mêlant le lyrisme d'un keith jarrett à l'énergie rock et des aspirations classiques.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de lippe

    lippe le 08/09/08 à 10h06

    C'est toujours très dur pour un groupe de perdre un des leurs,je pense qu'ils continueront leur chemin musical comme le fait Catherine Ringer sans son compagnon.

L'AGENDA

Annoncez votre événement