This page is not available in your language, please, choose yours

Mozart, du nouveau 217 ans après sa mort

Publié le 18 septembre 2008 Par Clément D.

Né à Salzbourg en 1756, Wolfgang Amadeus Mozart s'installa en 1781 à Vienne, où il décéda 10 ans plus tard à l'âge de 35 ans. Aujourd'hui, 217 ans plus tard, Mozart arrive encore à surprendre le monde de la musique

Une petite partition inédite (du moins pas encore authentifiée) de Mozart, de la taille "d'une page de grand cahier", a été découverte à Nantes dans les fonds de la Médiathèque de la ville début 2008, a révélé le quotidien régional Presse-Océan dans son édition de jeudi.
Selon le journal, ce sont des chercheurs d'un institut allemand qui ont découvert cette partition signée "W.A. Mozart" dans un lot de partitions.
Les chercheurs "savaient que nous possédions des documents à la médiathèque concernant Mozart, mais ils ne s'attendaient pas à pareille trouvaille", selon Yannick Guin, conseiller municipal de Nantes et ancien adjoint à la culture, cité par le quotidien.
Le document se présente en deux parties, selon un musicien nantais interrogé par Presse-Océan et qui a eu accès à l'oeuvre: d'abord une "pièce à quatre temps" d'une quinzaine de mesures, "un credo en ré majeur", et une seconde partie qui serait "un premier jet, parfois illisible".
Une très belle découverte ...



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

4 commentaires

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 22/09/08 à 11h30

    C'est ce fameux Mozart qui m'a fait arrêter le piano car je butais sur une de ces oeuvres qui avait écrit à l'age 5 ans (sale gosse). Il est bourré de génie et une grande partie de ces oeuvres est un hymne à l'humanité (comme dirait Salieri). Je ne connais pas encore la portée de cette découverte mais attendons l'analyse musicologique.

  • Avatar de laofat

    laofat le 19/09/08 à 17h43

    Mozart & Schubert faisaient partis des compositeurs pour qui les mélodies coulaient de sources, en nous laissant ainsi d'innombrable œuvres, contrairement à d'autres grands compositeurs comme Brahms ou Mahler pour qui l’écriture était quasiment une souffrance. Ce n'est donc pas une découverte si surprenante pour moi.

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 19/09/08 à 15h14

    Mozart n'aura donc jamais finit de nous surprendre. Il est comme sa musique, une redécouverte de chaque instant.

  • Avatar de jose92

    jose92 le 18/09/08 à 22h59

    Déja 217 ans que de souvenirs pour ce maetro de la musique comme beaucoup de grand virtuose leurs oeuvres sont écoutées à leur disparitions...

L'AGENDA

Annoncez votre événement