This page is not available in your language, please, choose yours

Fantin-Latour, l'exposition au musée du Luxembourg

Publié le 4 août 2016 Par Maïlys C.
Fantin-Latour, l'exposition au musée du Luxembourg

Infos pratiques

Du... 14 septembre 2016
Au... 12 février 2017


19, rue de Vaugirard
75006 Paris 6

12 euros (tarif plein)
8,5 euros (tarif réduit)

Le musée du Luxembourg consacre une grande rétrospective au peintre Henri Fantin-Latour (1836-1904) du 14 septembre 2016 au 12 février 2017. Éminente figure de la peinture du XIXème siècle, Fantin-Latour est célèbre pour ses portraits de groupe et ses natures mortes : plus de 30 ans après la rétrospective du Grand Palais, son oeuvre se savoure dans le calme mélancolique de l'automne parisien. Une exposition à ne pas manquer.

Moins célèbre que ses amis proches (parmi lesquels on croise Manet, Monet, Degas...) et que son maître Gustave Courbet dans l'atelier duquel il passa des heures à travailler, le peintre Henri Fantin-Latour reste l'un des peintres français les plus remarquables du XIXème siècle, et ce, à bien des égards.

Délicat dans ces natures mortes où il compose avec soin des images charmantes (un coin de table, un bouquet, un livre et quelques fruits, apanages d'une vie douce où la saveur d'une tasse de café s'accorde avec la rondeur d'une pomme), historique pour ses portraits de groupe (le plus célèbre étant Un atelier aux Batignolles, 1870, où toute une génération de peintres pose aux côtés de l'artiste au travail), Henri Fantin-Latour se présente comme un peintre du siècle, prenant le pouls d'une époque en plein bouleversement.

C'est toutefois un peintre d'atelier, sagement arrivé de Grenoble pour étudier aux Beaux-Arts, calmement assis devant sa toile et devant des sujets sans mouvement ; des fruits, des fleurs, de jolies femmes de la haute société, des amis posant... La rétrospective que lui consacre le musée du Luxembourg est donc à son image, sage et sérieuse, retraçant de manière chronologique la carrière d'un peintre du XIXème, homme discret mais solide face à la tempête de l'époque, où se succèdent scandales artistiques et Salons des Refusés.

Une exposition à voir un dimanche après-midi, entre une balade au Luxembourg et un salon de thé. 

Informations pratiques :

Fantin-Latour
Au musée du Luxembourg
Du 14 septembre 2016 au 12 février 2017
Ouverture tous les jours de 10h30 à 19h
Nocturne les vendredis jusqu'à 22h
Tarif plein : 12 €
Réduit : 8,5 €

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement