This page is not available in your language, please, choose yours

Les insoumis de l'art moderne, l'expo au musée Mendjisky

Publié le 3 septembre 2016 Par Maïlys C.
Les insoumis de l'art moderne, l'expo au musée Mendjisky

Infos pratiques

Du... 12 octobre 2016
Au... 31 décembre 2016


15 Square Vergennes
75015 Paris 15

Métro : Vaugirard

6 euros (tarif réduit)
9 euros (tarif plein)

Le musée Mendjisky vous invite à un beau voyage dans le Paris des années 50 lors d'une exposition appelée "Les insoumis de l'art moderne", à voir du 12 octobre au 31 décembre 2016. Les insoumis sont ceux qui ne se sont pliés ni au concept ni à l'abstraction, en restant les fervents défenseurs de la peinture figurative : parmi eux, Bernard Buffet et Paul Rebeyrolle.

Un jour, après des décennies d'épuration des formes, un homme a peint un Carré blanc sur fond blanc, offrant ainsi à la modernité sa prouesse artistique la plus culottée. C'était un coup d'éclat, qui balayait d'un revers la peinture figurative, jugée bourgeoise et décorative, et laissait place à une pure élévation de l'esprit vers le spirituel de l'art. Mais cette démarche radicale n'a pas plu à tout le monde : dès les années 1950, échapper à la grande mode de l'abstraction pouvait même apparaître comme un geste de courage face à un langage qui était devenu extrêmement courant.

Les peintres figuratifs sont donc des résistants ; c'est ainsi que le musée Mendjisky les présente dans sa nouvelle exposition Les insoumis de l'art moderne. Elle raconte l'aventure des peintres d'après-guerre qui ont redécouvert les plaisirs de la peinture ancienne, longuement observée au musée du Louvre, et qui ont revisité la peinture figurative, plus humaine que l'abstraction ; et l'humanité, quelques années après la terrible Guerre mondiale, apparaît comme absolument nécessaire. 

Les ateliers de Montparnasse accueillent donc une génération d'artistes passionnés par les portraits pénétrants, par les natures mortes représentant des intérieurs agités et créatifs, et bien sûr par les nus de femmes qui réaniment l'érotisme d'un monde devenu gris comme la poudre des canons. C'est toute la saveur de la vie qui est contenue dans ces scènes modestes mais salvatrices... Un quotidien réenchanté.

Informations pratiques :

Les insoumis de l'art moderne
Au musée Mendjisky
Du 12 octobre au 31 décembre 2016 
Ouvert tous les jours sauf le jeudi, de 11h à 18h
Tarifs : 9 (plein), 6 (réduit) 

Images : Philippe Cara Costea et Bernard Lorjou

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement