This page is not available in your language, please, choose yours

Salon européen de l’education : débat

Publié le 25 novembre 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

Selon les dernières prévisions européennes, dans les années à venir, les emplois vont requérir de plus en plus de qualifications. Actuellement, le contexte économique en France est défavorable. La moitié des recruteurs estiment que la crise risque d’avoir un impact sur leur recrutement en 2009, le nombre d’offres d’emploi publiées à l’attention des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur s’est effondré d’un tiers par rapport à octobre 2007*. Voici deux raisons majeures de lier l'offre éducative à la demande du marché de l'emploi.

Les initiatives pour rapprocher entreprises, écoles ou universités, aussi bien immédiats qu'à long terme, existent déjà mais doivent être renforcées. Alors que les écoles et les universités nouent des partenariats pour améliorer le taux d'insertion de leurs diplômés, les entreprises, elles, s'investissent également, certaines participent même à la définition de contenus pédagogiques «sur mesure». Les modes de collaboration sont multiples : stages, orientation professionnelle, validation des acquis de l'expérience, formation continue des adultes, formation en apprentissage, taxe d'apprentissage etc.
Les Ministres de l'Education des pays membres se sont mis d'accord sur trois buts majeurs à atteindre d'ici à 2010. L'un d'entre eux concerne l'ouverture au monde extérieur des systèmes d'éducation et de formation. Il s'agit à la fois d'accroître la mobilité des étudiants et des apprentis, mais également de « renforcer les liens avec le monde du travail, la recherche et la société dans son ensemble ». Les deux processus, de Copenhague (concernant l'enseignement et la formation professionnelle) et de Bologne (pour le développement de l'espace européen de l'enseignement supérieur), contribuent activement à la réalisation des objectifs de Lisbonne et sont par conséquent étroitement liés au programme de travail "Education et Formation 2010".
Lors de la Présidence Française de l'Union Européenne (PFUE), plusieurs réunions (des Directeurs Généraux puis des Ministres en charge de l'enseignement et de la formation professionnelle) ont été programmées, afin de préparer l'adoption du « Communiqué de Bordeaux », sur la coopération européenne renforcée en matière d'enseignement et de formation professionnelle. Il sera adopté le 26 novembre, à la veille du Salon Européen de l'Education, labellisé PFUE.
La Ligue de l'Enseignement, coordinateur principal de cette rencontre annuelle des acteurs éducatifs et ses partenaires, l'Onisep et le groupe l'Etudiant, consacreront ainsi un espace de débat sur cette question. Dans le Grand Amphithéâtre de la Cité de l'Education, le vendredi 28 novembre, de 14h30 à 16h30, une table ronde sera organisée par le Ministère de l'Éducation Nationale et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche sur le thème : « Relations universités - entreprises : coopération, co-investissement ou co-développement ? ».
Le salon de l'orientation Onisep, le Salon l'Etudiant et l'espace l'Aventure des métiers seront ouverts pour orienter élèves et parents dans leurs choix et sur le salon Educatec-Educatice (Tarsus) auront lieu les assises du partenariat Ecole - Entreprises...
*Baromètre Passerelle / Ifop, réalisé pour le Concours Passerelle ESC en octobre 2008 ; l'Association pour Faciliter l'Insertion des Jeunes diplômés (Afij) novembre 2008 ; « Education et formation 2010 » ; Le rapport 2008 « Progrès sur la voie des objectifs de Lisbonne dans le domaine de l'éducation et de la formation - Indicateurs et critères de référence »

Pour plus d'informations et pour télécharger des invitations gratuites au Salon Européen de l'Education : www.salon-education.org
Interlocuteurs de la Ligue de l'Enseignement susceptibles de répondre à vos questions :
Eric FAVEY - Secrétaire National de La Ligue de l'Enseignement en charge des questions éducatives et culturelles
Alain DUBROCA - Directeur Général de La Ligue de l'Enseignement, Commissaire Général du Salon Européen de l'Education
A propos de la Ligue de l'Enseignement
Créée il y a 142 ans, avec l'idée de permettre à tous l'accès à l'éducation et à la culture, La Ligue de l'Enseignement est un vaste mouvement d'éducation populaire qui rassemble près de 30.000 associations et 2 millions d'adhérents. Elle contribue à la formation tout au long de la vie des citoyens par le développement d'activités éducatives, sociales, sportives, culturelles et de loisirs. La Ligue de l'Enseignement contribue ainsi à une société citoyenne et laïque respectueuse de sa diversité et de sa richesse. www.laligue.org



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 26/11/08 à 11h45

    Réunir les étudiants et les entreprises de manière concrète, est une initiative à encourager. Espérons, cependant, que cela débouche sur de véritables propositions de postes, malgré la crise.

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 26/11/08 à 00h03

    J'ai participé à la mise en place du LMD dans les universités française. C'est un premier pas vers les échanges européens entre universités. La notion même ECTS est une bonne chose qui permet aux étudiants d'aller chercher sur toute l'Europe des unités d'enseignement qui seront validées à la hauteur du nombre ECTS (1 année = 60 ECTS). Donc on avance vraiment vers cette éducation au sens de l'Europe pour contrer un peu la domination des USA.

  • Avatar de Floralie1

    Floralie1 le 25/11/08 à 20h24

    1 Forum citoyen Orléans est de mise à ce jour. Le Forum citoyen « Europe et Éducation » lundi 24 novembre au Conseil régional du Centre. Celui-ci se tient actuellement, de 17h30-20h30 avec 1 Débat public, en présence de députés européens et d'élus locaux. Et cela se passe 9 rue Saint-Pierre-Lentin.
    De +, l'entrée est libre.
    Mais bon, il valait mieux habiter sur place...

L'AGENDA

Annoncez votre événement