This page is not available in your language, please, choose yours

D'encre et exil

Publié le 1 décembre 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


Place Beaubourg
75004 Paris 4

Après l'Afrique du Sud, le Chili, Haïti, l'Argentine, le Liban, les Balkans, les rencontres D'encre et d'exil vont explorer le continent noir africain et découvrir la multiplicité de ses écritures.

Une quinzaine d'écrivains venant chacun d'un pays d'Afrique sera là pour témoigner de la difficulté d'écrire, de l'exil intérieur, des errances, de l'éloignement, des exils volontaires ou forcés. De Wolé Soyinka à Nuruddin Farah, d'Alain Mabanckou à Véronique Tadjo, chaque parcours est unique et chaque mot un appel vers l'autre, une quête de soi, un moyen de comprendre ou de questionner.
Tables rondes, rencontres et séances de dédicaces, concert, projections cinéma, spectacle, etc. ponctueront ces trois jours forts.
« L'homme continue de mourir en tous ceux qui se taisent face à la tyrannie. »
Wole Soyinka. Cet homme est mort, Belfond, 1986



Si loin car les idées reçues, les images de cartes postales, les clichés attendus et les fantasmes ont la vie dure.


Si loin car le prisme de l'inégalité économique, de l'ignorance et du mépris a considérablement déformé les regards.


Si loin car les folies des hommes ont établi et maintenu des frontières, des opacités, des incompréhensions tenaces.


Si loin car l'exil implique une rupture, consentie ou non, avec la terre quittée. Si loin car les allers n'ont pas toujours connu de retours. Si loin car la réciprocité reste à conquérir.


Si loin car la perception d'un continent est nécessairement globalisante et donc réductrice.


Si près parce que l'Histoire a provoqué la découverte et parce que la géographie a perdu de sa force d'éloignement.


Si près par le voyage et les migrations.


Si près parce qu'aujourd'hui les livres du continent prennent, peu à peu, leur juste place dans les rayons des bibliothèques et des librairies.


Si près car c'est au coeur de l'écriture de chacun des invités, dans l'individualité et dans l'intimité des mots que se tend le fil du dialogue.


Si près par l'universalité du propos, par le partage des douleurs, des rires et des fièvres, par la force et la grâce du talent.


Si près par la rencontre avec des écrivains venus des quatre coins de l'exil.



Plus d'informations en cliquant ici


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 01/12/08 à 14h41

    Ces auteurs trop souvent oubliés trouvent ici l'occasion de s'exprimer et de nous faire connaître des vérités auxquelles nous avons trop peu accès.

L'AGENDA

Annoncez votre événement