This page is not available in your language, please, choose yours

Personne n’est pas un winner

Publié le 16 décembre 2008 Par Clément D.
PÊCHE AUX GROS 1 . 2008 103 x 62 cm. Huile de moteur sur carton plume.

Infos pratiques


67, rue des Gravilliers
75003 Paris 3

La Galerie Loraine Baud présente, à partir du 13 novembre 2008, Personne n’est pas un winner, une exposition monographique de Sylvain Gelinotte.

Le titre de cette exposition, par sa forme de double négation, évoque à rebours un exercice de style qui consiste à reformuler une phrase à consonance négative en une assertion positive. Une « pirouette » syntaxique exploitée par les gens de commerce et de marketing qui en ont compris toute l'efficacité.
Et tout converge ici vers le thème de la victoire. Non pas de ces grandes batailles menées par les princes tout au long de l'histoire, mais de ces victoires du quotidien : une remise de chèque à des gagnants du loto, des pêcheurs au gros fiers de leur prise posant pour la postérité, ou une équipe de natation synchronisée tout sourire. Coupes, trophées, médailles : des objets à haute valeur symbolique qui aident l'être social à vivre, à s'affirmer grâce à l'approbation par les autres de ses capacités, de ses qualités physiques, matérielles et morales.
Le médium, de l'huile de vidange usagée, prend ici toute sa résonance. Symbole du système marchand, le pétrole condense les exigences de cet ordre mondial (productivité/ compétitivité/rentabilité), ainsi que ses effets sur les hommes et leur environnement (stress/ pollution/épuisement des ressources). Mais l'huile de moteur est aussi utilisée car elle constitue un médium souple, agréable et diffus. L'huile se répand, le support absorbe, les formes s'épanchent. L'huile agit comme un voile qui déforme, brouille, altère ou patine, ne laissant parfois transparaître les objets ou les scènes que dans un temps second. Et comme traversés par l'histoire et le temps, ces objets deviennent la trace, le résidu de cette quête de la performance et de la reconnaissance.
Une première série peinte à l'huile de vidange (des moteurs et autres engins industriels traités sur le mode des planches d'étude de l'anatomie humaine) suggérait l'idée de « moteurs anatomiques », qui pourraient - allons jusqu'à l'imaginer - être greffés sur des hommes et agir sur leur capacité à produire (ou reproduire), leur performance, leur « réussite ». De la même manière, il s'agit, dans cette exposition, d'une dissection du symbole de la victoire et de ses symptômes. Face à cet impératif du « tout le monde désire être reconnu » émerge, quelque soit sa forme et sa portée, le « tout victoire ».

Informations visuel : PÊCHE AUX GROS 1 . 2008 103 x 62 cm. Huile de moteur sur carton plume.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

5 commentaires

  • Avatar de cathmas

    cathmas le 18/12/08 à 11h00


    Innovant, intéressant, a voir...

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 17/12/08 à 00h30

    C'est vrai le concept est original, mais il le faut pour émergé dans l'art. L'article nous fait bien pénétrer dans le monde de l'artiste et la représentation donne envie d'approfondir. A voir.

  • Avatar de Toutankhamon

    Toutankhamon le 16/12/08 à 16h00

    Très intéressant ce concept d'art assez cynique où le fond et la forme entrent en résonnance pour délivrer un message.
    A suivre...

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 16/12/08 à 15h49

    Tiens, ça m'avait échappé ..

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 16/12/08 à 15h07

    L'idée de récupération et de message social à travers la création éveille la curiosité. A suivre...

L'AGENDA

Annoncez votre événement