This page is not available in your language, please, choose yours

Valadon - utrillo

Publié le 16 décembre 2008 Par Clément D.
Maurice Utrillo
Place du Tertre à Montmartre,
Restaurant de la Mère Catherine, vers 1912
Huile sur toile, 80 x 60,5 cm
Collection particulière, Suisse.
© Jean Fabris © Adagp, Paris 2008

Infos pratiques


28, Place de la Madeleine
75008 Paris 8

La Pinacothèque de Paris programme une importante exposition des oeuvres de Suzanne Valadon et de Maurice Utrillo. Cette exposition se tiendra du 6 mars au 15 septembre 2009 et présentera une cinquantaine d’oeuvres de chacun des deux artistes.

L'histoire de Suzanne Valadon et de Maurice Utrillo est celle du tournant du siècle à Montmartre. Ce « couple » mère-fils, atypique et bohême, est au centre de tout un univers artistique qui est à cheval entre deux périodes, entre deux mondes. Il illustre comment l'impressionnisme, mouvement bourgeois et installé dans le confort va mettre au monde, par le biais de l'une de ses plus belles égéries - Suzanne Valadon -, l École de Paris avec le plus symbolique de ses artistes, Maurice Utrillo.
C'est également l'histoire du passage difficile d'une époque d'artistes issus de classe bourgeoise à un nouveau groupe d'artistes qui sont issus de catégories sociales beaucoup plus populaires. Ces « nouveaux » artistes sont parfois aussi des cas psychologiques lourds vivant douloureusement leur condition d'artiste, ce que l'on n'avait plus vu depuis Van Gogh. Le cas Maurice Utrillo qui lui-même passe de la pure tradition picturale impressionniste (période « Montmagny ») à l'éclatement de la couleur (« période blanche ») montre la difficulté pour ces artistes de s'adapter à un monde en pleine mutation industrielle, à l'image du quartier où ils ont choisi de s'installer : Montmartre, quartier en chantier permanent à l'époque d'Utrillo. Femme au caractère bien trempé, Suzanne Valadon a su trouver sa place dans cet univers d'artistes presque exclusivement masculins. Modèle occasionnel mais figure fédératrice du monde de l'art à la fin du XIXe siècle, elle posa notamment pour Puvis de Chavannes, Renoir et Toulouse- Lautrec. Celle que Degas encouragea vivement à poursuivre sa vocation artistique s'est rapidement affirmée comme une artiste puissante et rénovatrice. Mère à dix-huit ans, elle a transmis sa passion à son fils.
Toujours associé à la bohème parisienne à cause de son existence excentrique, Utrillo doit avec ses deux plus belles périodes - « Montmagny » et « période blanche » (1910-1914) - être immédiatement considéré comme l'un des symboles de l'École de Paris, à l'égal de Modigliani ou de Soutine.
C'est au cours de ces deux grandes périodes - que la Pinacothèque de Paris a exclusivement choisi d'exposer - qu'Utrillo va exprimer la quintessence de son art en quelques années. Le brio avec lequel il perçoit d'une manière nouvelle Paris et ses quartiers, un regard topographique neuf en pleine continuité à la fois de l'oeuvre du Douanier Rousseau, des impressionnistes et des Fauves où se mélangent, vision de la ville, éclatement de la couleur et art naïf. L'échange particulier qui exista entre cette mère et son fils se traduit dans leur amour commun de la peinture et leur admiration réciproque. Est ainsi réunie à la Pinacothèque de Paris, une sélection des plus belles toiles de ces artistes, présentées ensemble dans l'esprit d'un dialogue, aussi intime soit-il, recréant l'atmosphère parisienne de cette époque.
Une exposition de cette envergure n'a jamais été proposée à Paris. Le catalogue dirigé par un comité scientifique de prestige reproduira la totalité des oeuvres exposées en pleine page couleur


Visuel : Maurice Utrillo
Place du Tertre à Montmartre,
Restaurant de la Mère Catherine, vers 1912
Huile sur toile, 80 x 60,5 cm
Collection particulière, Suisse.
© Jean Fabris © Adagp, Paris 2008


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de Lune26

    Lune26 le 17/12/08 à 22h03

    ça c'est noté déjà depuis quelques mois dans mon agenda.
    Après la lecture des livres de Michel Peyramaure sur la vie de Suzanne Valadon, j'ai appris à découvrir cette artiste et son fils (que je connaissais déjà) et je crois que je vais me régaler d'aller contempler cette expo.

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 16/12/08 à 15h11

    Cette exposition est un bel hommage à Utrillo qui a aimé Paris avec son art. Un juste retour des choses...

L'AGENDA

Annoncez votre événement