This page is not available in your language, please, choose yours

Pas de saint-valentin pour les parisiens ?

Publié le 14 février 2009 Par Elodie N.
Coeurs Murano

L'image du Paris romantique aurait-elle vécu ? La capitale de l'amour usurperait-elle sa réputation ? C'est ce que nous sommes en droit de penser à la vue du sondage PagesJaunes / Harris Interactive, sur l'état d'esprit des Parisiens pour la Saint-Valentin.

61% des Parisiens, hommes et femmes confondus, ne fêteront pas la Saint-Valentin. C'est le triste constat qui ressort de l'étude menée par PagesJaunes / Harris Interactive 1*. Alors les Parisiens seraient-ils devenus anti-fleur bleue? ou pire, radins ? Peut-être pas, car s'ils fêtent la Saint-Valentin, ils sont 72% à offrir un cadeau à leur conjoint(e). D'ailleurs, messieurs seraient plus généreux que mesdames, car ils seront 81% contre 64% pour elles à courir les magasins en quête du fameux présent.
Est-ce la peur de se tromper, de faire un cadeau ringard, qui ne plait pas ? En tout cas, le pire cadeau, tant pour les hommes que pour les femmes, reste l'appareil ménager pour 43% d'entre nous. Alors même si cela part d'une bonne attention, optez plutôt pour une simple rose rouge que pour une centrale vapeur, au risque de vous la voir renvoyée en pleine figure.
A force de s'entendre répéter que Saint-Valentin = fête commerciale, les Parisiens auraient fini par délaisser cette occasion de montrer leur amour à l'élu(e) de leur cœur. Il est vrai que beaucoup d'entre nous n'attendent pas un jour spécial (anniversaire, Noël, Saint-Valentin...) pour offrir des cadeaux ou inviter leur amoureux(se) à dîner. Les Parisien(ne)s sont peut-être devenus moins matérialistes à défaut d'être moins romantiques : en effet, près de 85% des Parisiennes préfèrent un dîner en amoureux à une virée shopping avec leurs copines.
Quoi qu'il en soit, si vous avez besoin d'idées cadeaux, les Pages Jaunes ont édité un format de poche, dont plus de 500 000 ont déjà été distribués aux Parisiens, et qui regorge de suggestions. Cadeaux, Chocolateries, Fleuristes, Librairies, Maroquineries... vous n'avez que l'embarras du choix.


* Sondage réalisé par Harris Interactive du 5 au 12 août 2008, auprès d'un échantillon de 300 personnes représentatives de la population parisienne, âgées de 15 à 45 ans, et interrogées par Internet.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de phil314

    phil314 le 15/02/09 à 08h33

    Est ce seulement un état d'esprit parisien ?? (ce serait pas vraiment flatteur pour les autres !!! )

  • Avatar de cathmas

    cathmas le 15/02/09 à 00h20


    je pense que c'est aussi à cause des commerces, les gens en ont assez d'être pris pour des imbéciles.Les tarifs sont très élevés les jours de fêtes, 31/01, 24/12, 14/02...évenement=augmentation, augmentation=pas envie de se faire arnaquer donc stop.

L'AGENDA

Annoncez votre événement