This page is not available in your language, please, choose yours

Willy ronis à la monnaie de paris

Publié le 7 avril 2010 Par Caroline J.

Il est considéré comme l'un des pionniers de la photographie humaniste, au côté de Robert Doisneau, Izis ou encore Edouard Boubat. Disparu en septembre 2009, Willy Ronis sera une nouvelle fois à l'honneur dans la capitale. La Monnaie de Paris, vous propose de (re)découvrir, du 16 avril au 22 août 2010, près de 150 clichés de ce grand personnage, devenu incontournable dans l'univers de la photographie.

Photographier des mouvements de foule. Capter des instants de joies lors de fêtes populaires. Willy Ronis se passionnait pour ce genre de scènes. Ce sont aussi ces photos qui ont fait sa renommée.

Né en 1910, c'est à 24 ans qu'il réalise ses premiers clichés à caractère social. Deux ans plus tard, il enchaîne avec un reportage sur le Front Populaire puis poursuit en couvrant les grèves chez Citroën-Javel en 1938-1939.

Willy Ronis s'intéresse également aux voyages mais surtout à Paris, ses habitants, ses rues, ses quartiers..."Belleville-Ménilmontant", "Sur le fil du hasard" et "Mon Paris" figurent d'ailleurs parmi les livres importants publiés par le photographe.

Willy Ronis réalisa des séries de photos jusqu'en 2001. Mais les musées du monde entier, ont continué, bien après, à exposer son travail et ses œuvres.

Aujourd'hui encore, Le Jeu de Paume et La Monnaie de Paris ont décidé de rendre un nouvel hommage à Willy Ronis, dont 2010 marque le centenaire de la naissance, à travers une exposition rassemblant environ 150 photographies (tirages d’époque et tirages modernes supervisés par le photographe). Vous y découvrirez celles qui l’ont rendu célèbre, ainsi que d’autres images totalement inédites.

"Mes photos ne sont pas des revanches contre la mort et je ne me connais pas d’angoisse existentielle. Je ne sais même pas où je vais, sauf au-devant – plus ou moins fortuitement – de choses ou de gens que j’aime, qui m’intéressent ou me dérangent."

Pour Willy Ronis, la photographie n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’exprimer sa propre expérience des réalités sociales qui l’entourent. Qu’elles soient prises dans la rue, dans une usine, en pleine nature ou dans l’intimité, ses photographies constituent un recueil d’instants échelonnés sur l’ensemble de sa carrière de photographe, fondement de sa propre version du réel.

"Willy Ronis, une poétique de l'engagement" à la Monnaie de Paris, du 16 avril au 22 août 2010.

Horaire : Du mardi au dimanche de 11 h à 19 h.

Tarifs : 7 euros (plein tarif) et 5 euros (tarif réduit).

Exposition coproduite par le Jeu de Paume et la Monnaie de Paris

Visuel © Willy Ronis


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 25/03/10 à 00h07

    Belle et émouvante expo ke celle de l'Hotel de Ville l'autre année . Donne envie de ne pas laisser passer celle çi.

L'AGENDA

Annoncez votre événement