This page is not available in your language, please, choose yours

Mois de la photo 2010 : "wanted bikers", l'expo au coeur des motards u.s!

Publié le 20 septembre 2010 Par Chris L.
Bikers

Infos pratiques


44 rue Lepic
75018 Paris 18

Depuis sa création en 1980, le Mois de la Photo a fortement contribué à faire de Paris une des grandes capitales de la photographie. Il a lieu au mois de novembre, tous les deux ans et s'appuie sur une importante mobilisation des institutions culturelles et des galeries parisiennes. Après vous avoir présenté quelques expos liées à l'événement, sortiraparis vous propose son coup de coeur avec "Wanted Bikers" de Philippe Vermès. Une plongée photographique au coeur des motards américains. Ca vaut le détour!

La
galerie W présente l'exposition « Wanted Bikers » de Philippe Vermès dans le cadre du « Mois de la photo » organisé par la Maison Européenne
de la Photographie (M.E.P.). Les bikers se rassemblent rituellement par milliers tous les mois
d'août dans le South Dakota. On voit, on vit, alors, d'immenses spectacles en plein air. Les bikers jouent des rôles, assument des figures ésotériques. Certains sont plus lisibles que d'autres et
renvoient aux mythes fondateurs de la conquête de l'Ouest : la
frontière, le voyage, l'errance, les Indiens.
Philippe Vermès a voulu en savoir plus, intégrer le milieu,
s'éloigner, nous éloigner, des préjugés. Dans les late 80', il a
installé un studio photo de fortune au bord de la route. De ces
rencontres fortes sont nées des photos qu'il faut voir absolument.

Ces portraits ont été
pris à la fin des années 1980, lors de deux rassemblements mythiques de
« Bikers » aux U.S.A : l'un à Loudon, New Hampshire ; l'autre à
Sturgis, South Dakota. Situé près du Mount Rushmore où sont gravées dans la roche les têtes de
quatre présidents américains, Sturgis est un village à côté des
« Badlands ». Là où sont tournés les westerns. On se souvient du « The
Battle of Wounded Knee. ». Les « motards » se rassemblent rituellement par milliers tous les mois
d'août en rallyes. Ce sont d'immenses foires/spectacles en plein air.


Philippe Vermès a voulu en savoir davantage, approcher le mythe « de
l'intérieur » en quelque sorte. Il a donc monté un studio de fortune au
bord de la route, près d'une station à essence avec fond de tissu noir.
Il y a installé une chambre en bois (4 X 5 inches), un flash
électronique et une boite à lumière. Attirés par l'appareil et la magie
du Polaroïd négatif/ positif, les bikers sont venus poser avec leur
moto, leur compagne, leur compagnie, leur famille, leur chien.
Le résultat est en effet bien loin des images sulfureuses qui font
partie de leur légende. Au contraire, ces portraits, âges, sexes et
professions mêlés, réunissent des êtres humains sensibles, naturels,
malicieux.
À voir sans modération!
INFOS PRATIQUES
Du 27 octobre au 27 décembre 2010 à la Galerie W
Crédit photos : Philippe Vermè


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement