This page is not available in your language, please, choose yours

Les gardiens de l'amazonie à la galerie w

Publié le 5 janvier 2011 Par Caroline J.
Gardiens de l'amazonie

Du 18 janvier au 22 février 2011, la Galerie W ouvre ses portes à une incroyable et fascinante exposition photo, extraite de la profondeur (habitée) de la forêt amazonienne. Les photographes João Luiz Bulcão et Antoine Olivier vous invitent ainsi à vivre une aventure exceptionnelle en découvrant les secrets des "Gardiens de l’Amazonie".

A l'origine de ce reportage, à admirer à la Galerie W, du 18 janvier au 22 février 2011, nous retrouvons l'envie d'Antoine Olivier (designer et photographe français vivant à Rio de Janeiro) de découvrir, avec João Luiz Bulcão (photographe brésilien vivant en France), qui la connait très bien, l'Amazonie. Tous deux ont ainsi posé leurs regards croisés, pendant plusieurs semaines, afin de faire partager la réalité d'initiatives vivantes, humaines, et intelligentes.

Résultat ? L’expo "Les Gardiens de l’Amazonie" dévoile une série d'impacts visuels, riches à la fois de rêves et de réalité. De la beauté de la forêt, à la vérité de ceux qui l'habitent, la Galerie W dévoile une trentaine de clichés en noir et blanc et en couleurs.

Pour arriver à un tel résultat, les photographes ont parcouru des milliers de kilomètres. Il faut lire le texte d'Ateneja Feijó dans le livre "Les Gardiens de l'Amazonie". Et... Vivre ces flashs photos avec Les Seringueiros à Xapuri; les Sateré-Mawé qui produisent le guarana, la boisson la plus répandue au Brésil (loin devant Coca-Cola) ; les cueilleurs d' açai près de Belem ; les casseuses de noix babaçu du Pará et du Tocantins.

Les seringueiros à Xapuri. Le grand-père de João Luiz Bulcão est seringueiro, alias "soldat du caoutchouc". A l'époque, le latex extrait de la sève de l'hévéa d’Amazonie servait à la fabrication de pneus. Cette activité est morte. En 2008, le gouvernement crée Natex, une usine de préservatifs localisée à Xapuri en Amazonie. Double objectif : relancer une exploitation de l'hévéa et agir contre le sida : en 2010, cent millions de préservatifs ont été fabriqués par les seringueiros, ils sont distribués gratuitement au Brésil. Sept cent familles vivent de cette activité.



Le guarana des Sateré-Mawé. Le guarana est un fruit en forme d’œil et aux vertus énergétiques et aphrodisiaques. Avec l'industrialisation de la récolte, les prix ont chuté et les Satéré-Mawé ont été ruinés. La société française Guayapi, engagée depuis 1990 dans le commerce équitable, s'est installée au Brésil pour s’associer avec les Sataré-Mawé et créer une appellation d’origine contrôlée : le "Warana", qui garantit l’origine des plantations. Les prix remontent !

Les cueilleurs d'açai près de Belem. L’açai est un fruit utilisé en purée, en jus, en sirop, en sorbet. Il est inconnu hors Brésil jusqu’en 2001. La pulpe de l’açai est actuellement exportée aux quatre coins du monde. Aux Etats-Unis, les entreprises en vantent les vertus antiradicalaires. Sur les plages de Rio, les surfeurs, pour reprendre des forces, raffolent des smoothies faits de ces baies. Les photos nous montrent des cueilleurs qui grimpent dans les palmiers et saisissent des grappes de baies violacées, foncées, d’un rouge lie de vin.

Les casseuses de noix babaçu du Pará et du Tocantins. Le cassage du coco-baçu, activité traditionnellement féminine, est, elle aussi, source d’images saisissantes. On découvre le visage de femmes unies qui se sont battues pour avoir le droit d’entrer sur les terres des fermiers afin de récolter les fameuses "babaçu" accrochées aux palmiers, de les casser et de les vendre par le biais d’une association "Mouvement de Quebradeiras de Babaçu" La diversification des utilisations possibles du babaçu : savon, shampooing, lotions pour le corps... permet à l’association de traiter avec des usines de Sao-Paulo… Le babaçu est encore peu connu. Il va l'être.

"Les Gardiens De L'Amazonie", du 18 janvier au 22 février 2011, à la Galerie W
44 rue Lepic, 75018 Paris

Vernisssage le jeudi 20 janvier, de 19h30 à 22h. Signature de 20h à 20h30




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jmichelG

    jmichelG le 20/03/12 à 06h44

    EXPOSITION "L’art visionnaire d’aujourd’hui en Amazonie" Pour
    toutes celles et ceux qui ne pourront venir au vernissage Jeudi 22 Mars à 19h ;*)
    https://sites.google.com/site/artcultureamazonie/viroflay-2012

L'AGENDA

Annoncez votre événement