This page is not available in your language, please, choose yours

Jane evelyn atwood expose ses photographies

Publié le 30 mai 2011 Par Sarah E.

Infos pratiques


7 Rue de Fourcy
75004 Paris 4

Métro Saint Paul (ligne 1)
Métro Pont Marie (ligne 7)

La Maison Européenne de la Photographie accueille sur ses murs une exposition consacrée à Jane Evelyn Atwood. Les trente-cinq ans de travail de l'artiste seront exposés, organisés autour de six grandes séries et d'une vingtaine de photographies inédites sur différents sujets. Du 29 juin au 25 septembre 2011 venez découvrir son remarquable travail.

Six séries majeures constitueront cette
exposition : les prostituées, les aveugles, les femmes en prison,
Jean-Louis/Vivre et mourir du sida, les victimes de mines
antipersonnels et Haïti.
Environs 200 tirages seront exposés retraçant le parcours de
cette admirable photographe. Jane Evelyn Atwood était sensible aux
destins de ceux à la condition précaire. Tout de suite on
pense aux Haïtiens, pour qui la vie fut longtemps suspendue à un fil.
Les drames de la vie qui a rejeté des individus, la photographe
sans concession, les capture à travers son objectif.
Parmi ses
séries, Jane Evelyn Atwood a réalisé un reportage sur un régiment
de la Légion étrangère où elle suit les soldats de Beyrouth au
Tchad, pendant dix-huit mois ; une chronique sur le premier malade du
sida en France, qu'elle accompagne pendant quatre mois et demi jusqu'à
sa mort et une étude de quatre ans au Cambodge (en Angola) sur les
victimes de mines antipersonnel. Mais ce n'est pas tout, armé de son
appareil photo, elle passa par le Kosovo, le Mozambique et
l'Afghanistan toujours avec cet engagement, presque hmannitaire.

Plus
tard, toujours avec le même regard engagé, elle se lance dans la
photographie des femmes incarcérées dans des conditions
inimaginables, en accèdant aux pires centres
pénitentiaires et prisons du monde. Elle réussit même à entrer
dans le quartier des condamnées à mort.
Ce travail titanesque
qui lui prendront dix ans, porte sur quarante prisons dans neuf pays
d'Europe et aux États-Unis. Ce témoignage photographique fait aussi
l'objet d'un livre qui rencontre un véritable succès dans le monde
entier.

Lors du drame à Haïti, quand les traditionnels médias dévoilent des visages meurtris, des corps affaiblis, Jane Evelyn Atwood détonne. Elle décide de montrer une autre face de l'évènement. Elle capture, non pas la détresse des Haïtiens mais plutôt l'espoir de ce peuple, leur dignité.
Une exposition qui présente le travail de Jane Evelyn Atwood du 29 juin au 25 septembre 2011, à la Maison Européenne de la Photographie.
Horaires : tous les jours de 11h à 20h, sauf les lundis, mardis et jours fériés.
Photo : Jane Evelyn Atwood, Les Gonaïves, Haïti, 2005. Photographie couleur.
Courtesy Maison européenne de la photographie
© Jane Evelyn Atwood


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement