This page is not available in your language, please, choose yours

Retrospective lewis hine à la fondation cartier-bresson

Publié le 22 août 2011 Par Mélanie B.

Infos pratiques


2, impasse Lebouis
75014 Paris 14

La Fondation Cartier-Bresson nous convie à découvrir l’œuvre photographique de Lewis Hine, sociologue du début du XXème siècle. Peu connu, ce sociologue a préféré se munir d'un appareil photo pour rendre compte des injustices : photographiant des immigrants arrivant à Ellis Island, les ravages de la Première Guerre Mondiale, il n'hésite pas à critiquer la société au travers de ses clichés.

A travers plus de 150 tirages originaux en noir et blanc, la Fondation Cartier-Bresson rend hommage à un sociologue particulier : américain, Lewis Hine décide de photographier le monde qui l'entoure en expliquant :" J’ai voulu montrer ce qui devait être corrigé ; J’ai voulu montrer ce qui devait être apprécié. "Ces clichés sont à l'époque condamnés, vus comme démodés mais il n'en est rien : Lewis Hine est vu comme le précurseur du style documentaire, offrant une vision " plus réelle que la réalité elle-même ". Ses actions sont ciblées, voulant amener à la réflexion sur la place de l'homme dans la société : enfants travailleurs, immigrés, victimes de la Première Guerre Mondiale, tous sont photographiés par Hine.Le souvenir de son combat contre les injustices fut sauvé par la Photo League, puis conservé par la George Eastman House, qui detient plus de 7000 documents de Hine ! Faute de pouvoir tous les exposer, retrouvez 150 clichés de Lewis Hine à la Fondation Cartier-Bresson du 7 Septembre 2011 au 18 Décembre 2011.Horaires : mardi-dimanche 13h-18h30 | samedi 11h-18h45 | nocturne mercredi jusqu'à 20h30Tarifs : 6€ | 4€ tarif réduit | gratuit mercredi en nocturne (dès 18h30)Site de la Fondation Henri Cartier-Bresson

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de claramaria

    claramaria le 13/11/11 à 22h32

    Expo très intéressante qui nous plonge dans l'Amérique de l'Empire State Building et qui nous rappelle "Les Temps Modernes" de Charlie Chaplin. Un zoom sur les classes laborieuses et sur les oubliés de la société.

L'AGENDA

Annoncez votre événement