This page is not available in your language, please, choose yours

Les expositions à découvrir avant la nouvelle année

Publié le 15/11/11
Partager sur twitter
Partager sur Google+

Il fait froid. Qu'à cela ne tienne, il est toujours temps d’aller se réchauffer au musée ou dans vos galeries préférées. La rédaction a sélectionné pour vous les rétrospectives à ne pas manquer d'ici cette fin d'année. Alors ne perdez plus de temps, lisez et foncez !

1. Lucioles
Galerie Matignon jusqu'au 7 janvier
Lucioles proposera poésie et ravissement. L'auteur de cette exposition, Joy de Rohan Chabot, nous offre une installation féerique et onirique où la nature s'approprie la première place. Son travail, fait de verre et de bronze s'inspire de papillons, de fleurs, de coquillages ; ce sont des tables, des chaises mais également des photophores qui habilleront la galerie Matignon. La beauté élégante de ces œuvres inédites ne vous laisseront pas de marbre. Et pour ajouter au plaisir des yeux celui des oreilles, Karen Lohier a composé un accompagnement sonore pour compléter l'exposition.

2. Puisque le roi n'est pas humble, que l'humble soit roi
La Vallée Village jusqu'au 8 janvier
Photographe, Iris della Roca s'est exilée au Brésil le temps de quelques projets professionnels. Elle nous revient avec une exposition colorée et vive. Si l'artiste a posé son objectif sur les enfants de l'une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro, Rocinha, ce n'est pas pour en offrir une vision triste ou misérable. Tout au contraire, elle confond son public par la vitalité de ses clichés. Son travail offre une vision aiguisée et enjouée de ces enfants qui prennent des airs d'adultes et s'amusent à poser.

3. La Comédie-Française s’invite au Petit Palais
Petit Palais jusqu'au 15 janvier 2012
Molière et sa troupe légendaire vous donne rendez-vous, non pas au Palais Royal, mais bien au Petit Palais ! Cette exposition explore l’envers du décor de l’une des plus vieilles institutions artistiques françaises. Créée sous le règne de Louis XIV, la Comédie-Française à plus d’un secret à nous dévoiler. Peintures, sculptures, documents d’archives, objets personnels, accessoires et maquettes sont autant de témoignages qui feront vivre les grandes heures de la Comédie-Française. Tour d’horizon donc, qui s’intéressera tout autant aux auteurs, qu’aux acteurs ayant marqué à jamais ce lieu mythique.

4. Mémoire du futur
La Maison Rouge jusqu'au 15 janvier 2012
Thomas Olbricht, ce nom de ne vous dit peut-être rien, mais c’est cet homme qui est derrière l’incroyable exposition Mémoire du Futur. Propriétaire de l’une des collections d’art les plus importantes d’Allemagne, Thomas Olbricht vous invite à découvrir l’étrange univers qu’il a lui-même constitué avec des œuvres allant du XVIème siècle à aujourd’hui. Résultat ? Un patchwork sans pareil, qui nous fait traverser 500 ans d’Histoire de l’art dans un déluge de formes et genres. Les thématiques qui sont ici exploitées sont celles qui touchent aux grandes interrogations de l’Homme : mort, vanité et religion sont passées à la loupe de ce magnat de l’expression artistique éclectique !


5. Fra Angelico et les Maîtres de la Lumières
Musée Jacquemart-André jusqu'au 16 janvier 2012
Rencontre exceptionnelle avec Fra Angelico. Il s’agit en effet de la première exposition consacrée à l’artiste en France. Figure majeure de ce que l’on appelle le Quattrocento, Fra Angelico (1400-1455) a été l’un des premiers initiateurs d’un courant artistique que les spécialistes ont appelé les « peintres de la lumière ». Alliant héritage du style gothique avec son utilisation des dorures et mise en application des notions de perspectives, cet artiste participa pleinement à la révolution artistique et culturelle que connaît Florence au début du XVe siècle.

6. Des jouets et des hommes
Grand-Palais jusqu'au 23 janvier 2012
Noël est certainement la période de l’année préférée des enfants. En témoigne cette très jolie exposition qui propose de retracer l’histoire du jouet à travers plusieurs thématiques. De l’Antiquité à nos jours, un florilège de jouets, aussi ludiques qu’insolites vous attendent pour communier autour de souvenirs. Anciens ou récents, les jouets de cette exposition nous amènent à nous interroger sur la nature de la relation entre les enfants et les jouets qu’ils ont élu comme compagnons.

7. Metropolis
Cinémathèque Française jusqu'au 29 janvier 2012
Fritz Lang. C’est à ce grand monsieur que la Cinémathèque rend hommage en cette ouverture de saison. L’occasion pour nous de revisiter l’un de ses plus grands films, Metropolis. Œuvre remarquable qui suscita des avis bien divergents lors de sa sortie en 1926. Il s’agit donc de replonger dans la structure de ce film et d’apprécier la grandeur technique de sa réalisation. Rendre visible, par le biais de cette exposition, la ligne qui oppose l’occultisme et la modernité technique, et qui fît de son film une œuvre baroque, mélange de style et d’intentions.

8. Sempé, un peu de Paris et d'ailleurs
Hôtel de Ville jusqu'au 11 février 2012
Le célèbre dessinateur d'humour français adore Paris ; ça tombe bie, la ville le lui rend bien en cette fin d’année 2011. Sempé fait actuellement l'objet, et pour la première fois sur la capitale, d'une exposition. Bel hommage que lui rend donc l'Hôtel de Ville autour de 300 dessins originaux qui retracent le personnage : talentueux, drôle, attentif, humain. Vous découvrirez toutes les facettes de cet artiste à travers une immersion dans son univers graphique. On ne vous en dit pas plus, celui qui a imaginé le Petit Nicolas vous en apprendra plus grâce à ses dessins et légendes qui les accompagnent.

9. J'ai deux amours
Cité nationale de l'histoire de l'immigration jusqu'au 24 juin 2012
Ce sont 106 œuvres qui ont été sélectionnées pour être présentées au sein de cette exposition. Leur point commun : elles ont toutes été réalisées par des artistes inspirés par leur propre (im)migration. La complexité qui affleure le déracinement et la nécessité de nouveaux repères peuvent bouleverser, inquiéter, déboussoler. J'ai deux amours c'est la transformation d'une personne d'un endroit à un autre, la mutations de la personnalité confrontée au besoin d'adaptabilité…. Et la transcription de ce sentiment par la création.

10. Sorcières, Mythes et réalités
Musée de la Poste jusqu'au 31 mars
Parce qu'il est de notoriété public que le mal est féminin, cette exposition met en lumière cette théorie à l'épreuve du temps. Vous découvrirez d'abord l'imaginaire de la sorcellerie : les œuvres qui en résultent. La peinture ou le cinéma ont été et sont encore le reflet d'un univers fantastique qui fait écho à certaines croyances. L'exposition vous entraînera également au cœur des pratiques de la magie : maléfices, exorcismes, incantations... Sorcières, Mythes et réalités c'est aussi l'occasion de confronter l'évolution du sujet à travers les siècles. Ce qui était autrefois lourdement répréhensible est aujourd'hui devenu sujet de moqueries au mieux, de controverses. Pourquoi un tel bouleversement des mœurs ?

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur : Partager sur twitter
Partager sur Google+

Nos articles ART / CULTURE sur sortiraparis.com

L'AGENDA

Annoncez votre événement