This page is not available in your language, please, choose yours

Une exposition qui dérange « les parisiens sous l'occupation »

Publié le 5 mai 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


5, rue de Lobau
75004 Paris 4

«Les élus ne se mêlent pas du contenu des expositions. Jean Dérens (le directeur de la Bibliothèque, NDLR), qui n'est pas des moindres travaille en toute indépendance. Il a fait néanmoins le choix d'une exposition esthétisante et esthétique, ce qui est une erreur. Ce raté me fait dire qu'il faudrait que l'Hôtel de ville soit plus sollicité sur les expositions» , reconnaît Christophe Girard


Une polémique politique en culture ? Vous en rêviez ? Voici une exposition qui va vous régaler.
En ce moment, et jusqu'au premier juillet, la bibliothèque historique de la ville de Paris (BHVP) abrite 270 photographies en couleur de André Zucca (« Les Parisiens sous l'occupation »).
Il s'agit d'un témoignage saisissant d'une certaine vision de la vie quotidienne de certains parisiens pendant les années de l'occupation. Ce que nous montre André Zucca, est un Paris Léger, voire insouciant. Un regard bien peu objectif sur la réalité de l'occupation gommant volontairement toutes traces d'aspects dramatiques (rafles de juifs, affiches annonçant les exécutions,...).
Cette exposition nous présente des promenades, marque étrange du travail d'un photographe au parcours ambigu, mais dont la valeur propre présente un intérêt historique et artistique incontestable et surtout incontournable.
Qui était André Zucca ? Correspondant de guerre pour France soir et pour Paris Match en septembre 1939, il est requis par l'occupant en 1941 et participe alors au magasine de propagande Signal, bimensuel, diffusé dans les pays occupés.
Il s'accommoda rapidement à la présence Nazie et devint germanophile, sans être pour autant un collaborationniste engagé. Assailli de critique par des visiteurs choqués, la BHVP (après la demande de la Mairie de Paris) a ajouté un avertissement traduit en Anglais et Espagnol soulignant « l'absence de la réalité de l'occupation et des aspects dramatiques » sur ces clichés.
Attention, même si il est indéniable que ces photos soient choquantes par l'absence d'une réalité connue de tous, il n'en demeure pas moins qu'elles restent extraordinaires d'un point de vue qualitatif et nous donnent une vision plutôt idyllique de la ville de Paris entre 1941 et 1945.
Visites guidées de l'exposition organisées par les conservateurs de la BHVP le mercredi et le vendredi à 15h.
Sur réservation au 01.44.78.80.50
Crédits photos : André Zucca - BHVP - Roger Viollet

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement