This page is not available in your language, please, choose yours

Exhibitions, l'invention du sauvage

Publié le 15 décembre 2011 Par Mélanie B.

" Exhibitions, l'invention du sauvage " est à découvrir au Musée du Quai Branly jusqu'au 3 juin 2012.

Le Musée du Quai Branly présente depuis le début de ce mois de décembre, une nouvelle exposition : Exhibitions, l'invention du sauvage dont le commissaire général n’est autre que Lilian Thuram.

Cette rétrospective met le doigt sur l’industrie du spectacle exotique ou pour parler de façon plus directe, sur le phénomène de « Zoos humains ». Du 16ème siècle, jusqu’au milieu du 20ème, nos sociétés occidentales ont trouvé dans l’exhibition des personnes différentes physiquement, un moyen de divertissement particulièrement lucratif faisant l’unanimité au sein de toutes les couches sociales. Cette anormalité mise en exergue et publiquement moquée, a conduit à la réinterprétation de l'individu en tant que « sauvage ». Un premier pas vers le racisme et la déshumanisation des populations colonisées, tout à fait légitimé à l’époque et même encouragé par les cours royales.

Peut-être vous souvenez-vous de ce film, la Vénus Noire, d’Abdellatif Kechiche, qui raconte l’histoire d’une femme africaine exhibée et livrée en pâture à la bonne société londonienne ? Elle constitue l’une des étapes de cette exposition : on retrouve ainsi la Vénus Hottentote comme définissant un tournant dans cette industrie du spectacle des monstres ; Puisque c’est bien ce à quoi la différence est apparentée alors, à une monstruosité.

Exhibitions revient sur des faits historiques et leurs évolutions chronologiques. Plus de 200 musées et collections privées participent au rassemblement de ces témoignages, qui se comptent en milliers. Tableaux, photographies, affiches, costumes… contribuent à identifier les différentes formes de Zoos Humains organisés durant cinq siècles. On constate ainsi que l'exhibition sans scrupule ni consentement du concerné, se mue ensuite en des spectacles entiers qui sont montés et produits souvent, contre rétribution, pour enfin donner lieu à des Villages ethniques reconstitués.
On apprend également que la science a une grande part de responsabilité dans cette pratique : les théories sur la classification et la hiérarchisation humaine très en « vogue » à cette époque, ont donné naissance à la notion de « race ».

Au gré des œuvres et grâce à l’audio-guide, Lilian Thuram commente le parcours du visiteur et une sélection d’objets exposés. Celui que l’on connait surtout pour sa carrière footballistique, mène un combat quotidien contre le racisme. S’il a pris part à cette initiative du Quai Branly en tant que commissaire général, il est aussi le président de la Fondation Education contre le racisme et l’auteur d’un ouvrage intitulé Mes étoiles Noires. De Lucy à Barack Obama.

Rendez-vous au Quai Branly pour découvrir un pan de notre « héritage » que nous ne retrouverons pas dans nos manuels d'histoire.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement