This page is not available in your language, please, choose yours

Opération Sous-marin à la Gaité Lyrique

Publié le 3 février 2012 Par Mélanie B.
2062, aller retour vers le futur

La Gaîté Lyrique qui présente actuellement « Retour vers le futur, 2062 » clôturera son exposition à une expérience unique :

Si votre quotidien ne vous satisfait pas tout à fait, que vous ressentez le besoin d’expérimenter de nouvelles choses, que vous êtes à la recherche d’émotions nouvelles. Si vous détestiez l’aspect big brother du loft mais que pour autant, rencontrer et faire la connaissance d’illustres inconnus vous interpellent. Le sous-marin de la Gaîté Lyrique a été conçu pour vous.

En mars prochain, pendant deux jours et deux nuits, vous ferez peut-être partie de l’expérience... 70 personnes pourront participer à cette aventure. Coupées du monde et de ses repères, elles réapprendront la notion du temps. « Voyage immobile » de 48h00, ces 70 individus vivront à la fois une expérience personnelle et collective, à travers leur propre appréciation des heures qui se dérouleront devant eux et des activités qui leur seront proposées.

Ainsi, si de nombreux ateliers sur le thème du temps seront organisés, visant à faire perdre cette notion habituellement si rigoureusement contrôlée ; chacun des sous-mariniers fera le choix d’y prendre part ou non. Le temps d’un week-end, la Gaîté Lyrique se propose de mettre à mal votre perception du temps. Cette installation viendra clôturer l’exposition « Aller-Retour vers le futur, 2062 » qui a démarré au début du mois et qui célèbre le 50ème anniversaire de l’établissement qui sera fêté justement en 2062.

Ce projet peu orthodoxe a été imaginé par Michel Reilhac, directeur du cinéma d'ARTE France (et ancien directeur général du Forum des Images). Il invite également les participants à laisser un message avant leur immersion, dans une urne qui ne sera ouverte qu’en 2062. Pionnier de ce que l’on appelle le transmédia, fruit de « la rencontre de deux approches : un besoin de réinventer une viabilité économique pour le film et un besoin de redynamiser la manière de raconter des histoires », Michel Reilhac est un personnage qui une nouvelle fois, repousse les limites du commun.

Du vendredi 23 mars, 16h au dimanche 25 mars 18h.
Pré-réservations conseillées.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement