This page is not available in your language, please, choose yours

Un Allemand à la cour de Louis XIV - De Dürer à Van Dyck au Musée du Louvre

Publié le 26 mars 2013 Par Julien A.
Barend Van Orley, cavalier sur un cheval qui se cabre, dans une région boisée

Infos pratiques

Du... 20 juin 2013
Au... 16 septembre 2013


Pyramide - Cour Napoléon
75001 Paris 1

11 euros

Le Musée du Louvre nous propose de découvrir, du 20 Juin 2013 au 16 Septembre 2013, la collection d’Everhard Jabach au travers de l'exposition "Un Allemand à la cour de Louis XIV - De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d’Everhard Jabach ".

Everhard Jabach (1618-1695) fut l’un des plus grands collectionneurs de son temps. Les chefs-d’oeuvre réunis dans l'exposition "Un Allemand à la cour de Louis XIV - De Dürer à Van Dyck, la collection nordique d’Everhard Jabach", présentée au Musée du Louvre du 20 Juin 2013 au 16 Septembre 2013, illustrent l’importance de ce collectionneur qui, non content d’être l’ambassadeur de l’art nordique auprès du roi et de ses peintres, contribua à forger le goût des amateurs français pour les écoles du Nord jusqu’au XVIIIe siècle.

Marchand-banquier issu d’une puissante famille de Cologne, il s’installa très tôt à Paris où il devint l’un des acteurs majeurs de la politique économique de Colbert. La vente de sa somptueuse collection à Louis XIV en 1662 et en 1671 signa l’acte inaugural d’une véritable collection royale de tableaux et de dessins. Si Jabach s’est avant tout intéressé à l’art italien, à l’instar des autres grands amateurs de l’époque, la qualité exceptionnelle de sa collection nordique – où abondent les oeuvres de Dürer, Holbein, Bril, Van Orley, Rubens ou Van Dyck – mérite toute notre attention.

Elle révèle la singularité du collectionneur qui a toujours maintenu des contacts avec son pays d’origine comme avec sa ville natale, Cologne. Son appartenance à de vastes réseaux marchands, déployés jusqu’à Londres, Amsterdam ou Anvers, lui offrait une position particulièrement favorable pour drainer vers Paris les plus belles pièces des écoles allemande et flamande disponibles sur le marché de l’art.

La sélection proposée dans l’exposition veut rendre compte de la qualité de la collection nordique et des choix de Jabach, qui se portèrent aussi bien vers les maîtres anciens (XVe et XVIe siècles) que vers les artistes modernes (XVIIe siècle).

Infos Pratiques:

Site Officiel: Un Allemand à la cour de Louis XIV

Du 20 juin au 16 septembre 2013
Musée du Louvre - Aile Sully, 2e étage, salles 20-23
Billet spécifique à l'exposition : 11€.
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h. Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.

Barend Van Orley, cavalier sur un cheval qui se cabre, dans une région boisée - © Musée du Louvre, dist. RMN - Photo M. Beck-Coppola

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement