This page is not available in your language, please, choose yours

Steeve Iuncker, le Prix Photo du Muséum 2013 au Jardin des Plantes

Publié le 9 octobre 2014 Par Elodie D.
Steeve Iuncker au Jardin des Plantes

Infos pratiques

Du... 9 octobre 2014
Au... 1 février 2015


2 rue Buffon
75005 Paris 5

Gratuit

Horaires 8h-19h30

Le Jardin des Plantes va exposer les travaux de Steeve Iuncker, lauréat du Prix Photo du Muséum, lors d'une exposition du 9 Octobre 2014 au 1er Février 2015. On y découvre trois villes extrêmes, et leurs habitants, qui ont décidé de rester dans ces endroits hors du commun.

Steeve Iuncker est photographe de presse. Il aime questionner les sociétés, et la place de la photographie dans la transmission de l'information ; aussi, il ne met pas en scène ses photographies, il immortalise des instants éphémères, partant à Gaza, accompagnant un malade du Sida en phase terminale. Il montre, même si sa démarche semble choquante ou provocante.

Son projet Villes Extrêmes lui a valu le Prix Photo du Muséum 2013, pour son audace et son travail remarquable. On a l'honneur de découvrir une partie de son projet, qui n'est pas encore achevé, le temps d'une exposition sur les grilles de l'Ecole de Botanique du Jardin des Plantes.

60 photographies de format 6x6m nous dévoilent les conditions de vie dans 3 villes. Ces villes ont été déterminées selon des statistiques pour leurs particularités, extrêmes, que ce soit la violence, l'oppression due à l'altitude ou le degré de pollution ambiante. Comme à son habitude, Steeve Iuncker s'est installé chez les habitants pour mieux comprendre leur quotidien, pour ressentir ce qu'ils vivent, et apprendre les raisons de leur présence.

  • Yakoutsk (Russie) : la ville la plus froide
    La première ville que Steeve Iuncker a visité est une ville de glace, de brouillard et d'ombres furtives. Dans le nord de la Sibérie orientale, Yakoutsk est la ville la plus ancienne (fondée en 1632 par les Cosaques) et la plus froide (jusqu'à -50°C en hiver). Ici, pour survivre, les habitants ont ouvert des "maisons des amis", qui servent d'étapes intermédiaires entre deux points de la cité.

  • Tokyo (Japon) : la ville la plus peuplée
    A Tokyo, Steeve Iuncker a été surpris par la grande discipline des habitants, dans une ville qui en compte 13 millions. Tout a été prévu pour éviter les heurts, et un sentiment de lassitude nous prend.

  • Ahawaz (Iran) : la ville la plus polluée
    Ici, le défi principal est de réussir à photographier quelque chose, à discerner les visages et les paysages à travers le brouillard de pollution. Quelle raison pousse les habitants à rester dans une ville toxique, irrespirable ?

Ce travail est encore d'actualité pour Steeve Iuncker, qui souhaite aborder les conditions de vie dans 9 villes différentes. S'il a choisi 9 villes, c'est pour éviter les effets de symétrie : on ne comparera pas la ville la plus chaude à la ville la plus froide, ou la ville la plus peuplée à la ville la moins peuplée. Les cinq continents devraient être représentés. La Bourse professionnelle qu'il a reçu grâce à ce prix devrait lui permettre de finaliser cette oeuvre, Villes Extrêmes.

Infos Pratiques:
Site internet : Villes extrêmes, l'exposition de Steeve Iuncker
Du 9 Octobre 2014 au 1er Février 2015

Lieu : Jardin des Plantes, grilles de l'Ecole de Botanique
Horaires : 8h-19h30 tous les jours
Déambulation libre

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement