This page is not available in your language, please, choose yours

La Patinoire de l'Hôtel de Ville pour Noël 2011

Publié le 17/11/11
Partager sur twitter
Partager sur Google+
patinoire

Infos pratiques

Du 16/12/2011 au 04/03/2012

Hôtel de Ville
Place de l'Hôtel de ville
75004 Paris 4

Gratuit

La patinoire de Noël de l'Hôtel de Ville reprend du service du 16 décembre 2011 au 4 mars 2012. C'est le moment de venir glisser en couple ou en famille. Alors patineur en herbe ou expérimentés, chaussez vos patins et direction la Place de l'Hôtel de Ville pour des moments de plaisir et de rigolades.

Les fêtes envahissent la capitale et pendant cette période, quoi de plus amusant que d'aller glisser sur une patinoire de Noël en plein air. Vous me direz, faut bien se réchauffer avec le froid qui règne dehors. A Paris, c'est la place de l'Hôtel de Ville qui vous ouvre les bras.

Vous y trouverez deux patinoires distinctes. La plus grande pour les grands, forcément, et la plus petite pour les enfants de moins de 6 ans. L'accès à la patinoire est gratuit si vous possédez déjà des patins à glace. Par contre, il faudra vous acquitter de la somme de 5€ pour la location des patins si vous n'en possédez pas.

Il n'y a pas d'âge minimum pour accéder à la patinoire mais sachez que les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents. Et cela même s'ils se présentent à la patinoire sans leurs parents.

Des moniteurs diplômés sont présents pour vous conseiller et pour sécuriser la patinoire. Ils pourront vous être d'une grande aide si vous débutez.

Informations pratiques :
Site officiel : Paris.fr
Adresse : Place de l'Hôtel de Ville
- Du 16 décembre 2011 au 4 mars 2012
- Du lundi au vendredi de 12h00 à 22h00
- Les samedis et dimanches de 9h00 à 22h00
- Accès gratuit à la patinoire pour les personnes munis de patins à glace
- Location : 5€ de la taille 25 à 49, patins double-lame disponibles
- Pointure 27 et inférieures pour les enfants
- Pièce d'identité obligatoire pour la location des patins
- Port de gants obligatoire pour des raisons de sécurité

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur : Partager sur twitter
Partager sur Google+