This page is not available in your language, please, choose yours

Rose et Violette en avant-première à l'Arlequin

Publié le 4 février 2013 Par My B.
Rose et Volette en avant-première à l'Arlequin

Infos pratiques

Le... 10 février 2013


31 bis, Rue Louis Blanc
75010 Paris 10

Gratuit

Dans le cadre de l'Enfance de l'Art Cinéma, le Cinéma l'Arlequin présentera 3 courts métrages à destinations des enfants dès 6 ans, le dimanche 10 février prochain : La chose perdue, Aleksandr et Rose et Violette en avant-première.

le Cinéma l'Arlequin invite les famille à une matinée projection de 3 courts métrages ce dimanche 10 février 2013. Après avoir savouré un petit-déjeuner dès 10h30, le Studio Folimage vous invite à découvrir 3 perles glanées au fil des festivals et productions internationales : La chose perdue, Aleksandr et Rose et Violette. Le tout, précédé de "En pleine forme" de Pierre Etaix, court métrage extrait de "Tant qu'on aura la santé".

  • La chose perdue : Un collectionneur de capsules de bouteilles trouve sur la plage une chose qui « a l’air perdu, triste » et soudain s’anime.

  • Aleksandr : Un village et ses moutons vivent suspendus au-dessus des nuages.

  • Rose te Violette : Le cirque Igor a recruté deux nouvelles acrobates : Rose et Violette, les sœurs siamoises! Attachées par un bras commun, elles pirouettent et rebondissent sous les projecteurs. Elles sont promises à un grand succès, mais l’arrivée de l’homme le plus fort du monde au sein de la troupe d’artistes vient tout compliquer. Au cours d’une représentation qui tourne à la catastrophe, l’impensable survient, Rose et Violette sont séparées l’une de l’autre. Cet accident n’est cependant pas la fin de leur folle aventure acrobatique. Au bout d’une course pleine de surprises et de dangers, les jumelles se retrouvent face à face. Seront-elles capables de passer par-delà des jalousies du passé? Dans l’univers étrange et attachant de Rose et Violet, la vie est dure, mais les poules jouent de la guitare, les chiens dansent la polka et les gens qui s’aiment finissent par se retrouver. Les cinéastes Luc Otter et Claude Grosch explorent l’univers du cirque, au moyen d’une technique numérique à mi-chemin entre le papier découpé et la pâte à modeler.

Dans une ville uniforme, mécanisée, aux couleurs grises ou sourdes, le regard du narrateur saisit l’insolite, l’inutile. Shaun Tan invente un objet introuvable qui finira dans un lieu isolé, avec des créations mécaniques colorées qui évoquent Jean Tinguely. Aleksandr «tricote» sur un air enlevé une petite comédie dans le style des arts populaires russes. Dans Rose et Violette, un conte cruel, Luc Otter et Claude Grosch utilisent une technique numérique entre le papier découpé et la pâte à modeler.

Bande-annonce de Rose et Violette :

La chose perdue (15’), d’Andrew Ruhemann et Shaun Tan. Australie/UK – 2009.
Aleksandr (5’), de Louise Seynhaeve, Raphaëlle Ranson, Juliette Klauser, Maxime Hibon et Rémy Dereux. France – 2010.
Rose et Violet (28’), de Luc Otter et Claude Grosch. Canada – 2011.

Infos pratiques :
Rose et Violette en avant-première à l'Arlequin
Dimanche 10 février 2013
Tarif : 5€, gratuit avec abonnement
Durée du programme 48 minutes.
Sortie officielle le 13 février.

Rose et Violette © DR

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ENFANT ET FAMILLE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement