This page is not available in your language, please, choose yours

Tous à la terrasse du rosa bonheur !

Publié le 1 août 2010 Par Caroline J.
Les terrasses de la Baleine et de Rosa Bonheur

C’est bien connu, le bonheur arrive là où on ne l’attend pas. Qui aurait misé un kopek, il y a quelques années, sur le pavillon Weber, dans la partie haute du parc des Buttes Chaumont ? La bâtisse de briques rouges, sans charme apparent, vivait alors une préretraite paisible, reconvertie en salon de thé à l’ambiance sonore poussive.

Depuis l’été 2008, le pavillon rafraîchi, réaménagé et rebaptisé Rosa Bonheur - en référence à une peintre animalière du début du XIXe siècle, qui fut aussi, paraît-il, la première femme à porter des pantalons - est l’un des endroits les plus courus de la capitale. A la belle saison tout particulièrement, lorsque les deux terrasses du café-restaurant prennent des accents méditerranéens. Tapas pour tout le monde, bière pression et rosé frais, ambiance bodega ou remix sur les platines des DJ de passage selon l’humeur du patron. Ou plutôt des patronnes.

Les trois associées à qui l’on doit la nouvelle vie, bien plus trépidante que la précédente, du pavillon Weber, sont originaires du Sud de la France : Mimi vient d’Aigues-Mortes, Zazou de Montpellier et Val d’un petit village de Catalogne. Le trio a fait ses armes dans une boîte parisienne, le Pulp, et essaye désormais de distiller leur sens de la fête - « notre façon de vivre du Sud, sans chichi » selon les mots de Val - dans le décor des Buttes Chaumont.

« Nous pensions que le lieu marcherait, mais on n’imaginait pas que ça irait si vite et si fort », confie Val la Catalane. Après quelques semaines, près de 1 000 personnes se pressaient chaque soir aux terrasses de Rosa Bonheur. Les noctambules profitaient de leur passage pour aller déambuler, un verre à la main, aux quatre coins du parc. Les trois copines ont remis un peu d’ordre dans cette joyeuse pagaille. Elles ont fait réaliser des études d’impact pour mesurer le bruit de leur nouveau port d’attache. Des vigiles canalisent désormais les entrées le soir et évitent qu’un surbooking ne dénature l’ambiance décomplexée du restaurant.


Tarifs : Formule le midi (hors week-end) entrée/plat ou plat/dessert : 18 €
Tapas : entre 5 et 8€ la portion
Verre de vin : 3 €

Texte : Simon Roger, extrait de Paris Terrasses, éditions Parigramme
Crédit photos : Sylvain Ageorges

Rosa Bonheur
Parc des Buttes Chaumont,
avenue de la Cascade
75019
Métro : Botzaris
Tél. 01 42 00 00 45

Horaire : Ouvert tous les jours sauf lundi, de midi à minuit, l’été ; la salle du restaurant est fermée de mai à septembre ; entrée spécifique le soir par la rue Botzaris
Ouvert tous les midis et vendredi/samedi/dimanche, l’hiver


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement