This page is not available in your language, please, choose yours

Les bons plans

Publié le 31 mars 2008
Café Crème

Infos pratiques


49, avenue Jean Moulin
75014 Paris 14

Samedi 18h00, le téléphone sonne… Votre doigt vient s’écraser mécaniquement sur le bouton vert de votre mobile afin d’arrêter cette sonnerie stupide que vous venez d’installer.

« Allô mec, comment ça va ? Ouais, pas terrible, je suis crevé, j’ai pas arrêté de la semaine. On m’a fait chier au boulot, c’est terrible ! Un resto ? Pourquoi pas. Ah t’as déjà appelé les autres. Cool, qui vient alors ? Ok super, on se rejoint à quelle heure ? 19h, c’est mieux. On profitera du bar comme ça… A tout’. Bip, bip… ». Quelques secondes méritées dans le canapé, puis une autre conversation intervient.

Extraits : « Quoi ! Tu sors encore avec tes potes (le mot encore est ici, primordial) ! Mais on n’a rien fait déjà hier (le traditionnel « Vendredi DVD ») ! C’est à chaque fois pareil, tu me préviens toujours à la dernière minute ! C’est qui le… qui a eu l’idée ? Ah je le savais, et comme par hasard le seul célibataire du lot ! Bon ok, mais tu rentres pas trop tard, n’oublie pas que demain on va chez ma mère ! ». La dernière réplique, je l’avoue, est totalement inventée, beaucoup trop clichée pour exister. Quoique… Alors voici une liste de petits restaurants sympas ou vous pourrez vous retrouver… à 19h, si j’ai bien compris !

CAFE CREME
Lancé il y a trois ans sur une petite place où il n’y avait pas grand-chose, le café Crème est aujourd’hui une référence. Il est situé rue Dupetit-Thouars où figurent désormais bars et restos branchés. La terrasse du Café Crème fut, on peut le dire, le détonateur de cet engouement pour ce lieu autrefois délaissé. On aime ou on n’aime pas, en tout cas le Café Crème fait de nombreux émules. A l’école, on copie souvent sur les bons élèves, alors…

La recette de son succès est simple : être "bon" dans chaque domaine, du petit déj’ à l’apéro. La nourriture est agréable comme les salades et les burgers, les drinks sont délicieux surtout quand arrivent les premiers rayons de soleil. L’idéal est de se pointer en petit comité vers 19H00, profiter de la fin de la journée avec un verre aux lèvres et d’attaquer ensuite un bon repas entre potes. Euh, c’est quoi le bonheur déjà ?

LA REGALADE
Comme son nom l’indique, c’est un endroit où les plats sont bons mais surtout copieux. Un menu-carte à 32 €, c’est pour le moins correct mais une fois terminé, cela devient plus que correct, tellement les plats sont généreux.

Des assiettes très originales aux saveurs du terroir subtilement cuisinées, de l'entrée au dessert, comme son pressé de volaille ou sa quenelle de chocolat noir. Un conseil, si vous avez un gros mangeur dans votre entourage, amenez-le dans vos bagages, il sera conquis !






LE COUDE FOU
C’est l’endroit idéal pour déjeuner. Jérémy le « tenancier » vous conseillera volontiers sur les nombreux vins présents et la carte satisfera sûrement les plus fins gourmets.

Au restaurant le Coude Fou, la "potion magique" est constituée de Noix de Saint-Jacques à la mangue et à la coriandre accompagnées d’un petit verre de Menetou Pelle 2004. Après cela la 37ème histoire drôle de votre pote (Obélix ?) vous fera sans doute toujours sourire. A noter également l'étonnant cocktail fait à base de Chartreuse, et nommé étonnamment le "Coude Fou".
Quand on mange bien, on pardonne tout… Même cette devinette ? Allez, quelle est la différence entre un Fou et une Enveloppe ? Aucune, ils sont tous les deux timbrés ! Merci.


L'OFFICE
Dans la célèbre BD des Shadoks, la voix de Claude Piéplu résonnait et on entendait souvent ceci : « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ». Cette maxime est malheureusement valable pour beaucoup d’établissements parisiens, beaucoup trop conceptuels pour fonctionner. Et bien l’Office fait exactement l’inverse, il délaisse la complexité pour en dégager l’essentiel. Son menu est simple (avec une pointe de sophistication) et excellent. Une déco est assez vintage, mélangeant seventies au plafond et quelques touches de british sur les murs.

Les plats eux sont influencés par la cuisine italienne comme le jarret de bœuf servi avec des gnocchis au blé noir. Le service est décontracté et chaleureux, le tout pour un prix plus que raisonnable vue la qualité du contenu : 12,5 € le midi et 25 € le soir. Vos amis apprécieront ce menu-carte avec entrée, plat et dessert ! Perso, j'adore, mon estomac aussi. L’Office est devenu une de mes cantines favorites.


AUTOUR D'UN VERRE
Rien que du simple encore et toujours ! On n’y vient pas pour son décor, encore qu’il convienne naturellement pour une tablée de copains. On n’y débarque pas non plus pour le prestige de sa cave, même si les vins de petits producteurs sont délicieux. Enfin, on ne s’y rend pas pour manger du homard sauce écrevisse mais plutôt pour ses plats terroirs comme le fameux gigot d’agneau, sa ratatouille ou son bar au four ! Que du bon en fin de compte.
On est fan d ‘« Autour d’un verre » surtout pour son ambiance conviviale. Ici on discute de tout. Le boss Américain et sa femme Finlandaise ne seront pas les derniers à engager la conversation. Restaurant sans prétention qui a le plaisir de voir revenir de nombreux clients. Un signe ? Le menu entrée/ plat est à 13 € à midi et 22 € le soir.

DEDE LA FRITE
« Ah mon Dédé… Si tu savais à quel point tes barquettes de frites m’ont sauvé de ma nécessiteuse vie nocturne ! Vous savez les soirs vous prévoyez un budget pour sortir, et donc quelques pièces (voir la totalité) essentielles pour la boisson. Et bien vous oubliez toujours la partie alimentaire de la soirée, préférant sans doute vous réserver afin de mettre un peu d’essence dans votre moteur crépusculaire ! (Oui je sais, mais c’est l’émotion qui parle.)
Alors oui, tes barquettes de frites à 3 € m’ont permis de connaître enfin des fins de soirées.
Je n’ai pas honte de le dire, merci Dédé ! » Témoignage accablant d’une jeunesse dépravée. (Son auteur Pierre C., joint au téléphone, n’a pas voulu en dire davantage).
Pour résumer c’est un étrange snack-bar tout en couleur et au nom très évocateur.
Du rouge sur les murs, des tags et du métal grisâtre sur les tuyaux entourant la pièce. Le tout éclairé par des ampoules nues. La carte est typiquement celle d’un snack où les saucisses côtoient les brochettes et les merguez. A noter des salades au nom évocateur comme Gigi la biquette ou encore la Viens la Poupoule ! On peut parler ici du 1er « OVNI à frites » de l’histoire !

CHEZ OMAR
On ne vient pas chez Omar pour passer un moment en amoureux. Non, on vient chez Omar pour sa traditionnelle bonne ambiance. Certes le couscous est royal (facile !), mais nous on préfère son bar, son Boulaouane (19 €) et sa bonne humeur. Les discussions sont ensuite traditionnellement plus agréables. La déco est basique avec de nombreuses boiseries, etc. Compter entre 10 et 22 € pour un couscous, et 15 € pour une grillade. Omar m’a comblé !





LA FAMILLE
C'est le type de restaurant où l’on peut passer un bon moment entre amis.
C’est super original, comme le week-end par exemple où les soirées sont très innovantes.
Tous les premiers dimanches de chaque mois, Le resto la Famille propose des soirées ping-pong : Le principe est simple. Un chef voisin vient proposer sa cuisine et change la carte. Les habitués sont ravis et en redemandent. Nous aussi !






VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 12/03/10 à 21h59

    C'est où les soirées ping pong ??

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 05/01/09 à 23h32

    ce genial des soirées ping-pong

L'AGENDA

Annoncez votre événement