This page is not available in your language, please, choose yours

Anahi inaugure l'ouverture de la Jeune rue

Publié le 2 octobre 2014 Par Candice L.
Anahi inaugure l'ouverture de la Jeune rue

Infos pratiques


49 Rue Volta
75003 Paris 3

M° Temple

Ça ressemble à une cuisine et c’est bien plus que cela... C’est bien un restaurant et ce n’est pas que cela... Première ouverture célébrant l’esprit de La Jeune Rue, bienvenue chez Anahi. On vous explique le concept...

Jusqu’à présent Anahi était une adresse mythique de la gastronomie argentine à Paris. Mais maintenant Anahi raconte aussi le Geste de La Jeune Rue.

Qu'est-ce-que La Jeune Rue ?
"La Jeune Rue, c’est un rêve gastronomique, un pari culturel et un projet de société". Les restaurants proposent des produits d’exception dans des écrins uniques, en soutenant les initiatives agricoles et commerciales vertueuses. Bref, c'est une vraie philosophie !



Maud Bury, ancienne collaboratrice de Philippe Starck, entre autres, s’est donc emparée du lieu, elle a pris le temps de sentir l’âme de ce restaurant et d’en déceler les charmes. Elle s'est inspirée d'une technique japonaise ancestrale et a rehaussé chaque fissure du carrelage de feuilles de cuivre. Elle a donc magnifié les défauts. Elle a habillé les chaises bistro d'un dossier en laiton, à fait de la salle du fond un salon avec des touches métalliques. Du plafond pendant des formes oblongues en laiton qui font penser à des jambons et chorizos suspendus. Elle a compris la philosophie de La Jeune Rue et a su raviver la beauté sincère de cet endroit,  sans rien effacer du passé.


Côté cuisine, l'assiette d’Anahi est une ode aux produits français (boeuf de race Hereford de l’exploitationde Marie-Françoise et Guillaume Regerat au Pays Basque, charcuteries de cochon noir de race rustique du Pays Basque, affinées 12 mois minimum chez Christian Aguerre...).Le Chef argentin Osvalso Lupis se sert de ses produits d'exception pour nous préparer une cuisine argentine pleine de saveurs ! Empenadas de carne o de verdura (chaussons à la viande de boeuf et aux épices ou aux blettes et mascarpone), Bife Chuleta (côte de boeuf pour deux personnes), Morcilla asada con piquillos (boudin noir grillé et poivrons marinés), Albondigas en salsa de tomate y berenjenas asadas (boulettes d’agneau, sauce tomate et aubergines grillées), Arroz con leche e higos caramelizados (riz au lait et figues rôties), Helado de vanilla con dulce de leche (crème glacée vanille et confiture de lait)... Un véritable voyage gustatif !



La carte des vins est aussi très sélective et propose pas mal de références bio ou biodynamie : Bodegas Forjas del Salnes "Leirana", Rias Baixas (Espagne), Domaine de Chassorney, Saint Romain "Combe Bazin" (France), Philippe Pacalet, Gevrey-Chambertin (France), Bodega Chacra "Barda", Patagonia (Argentine), Celler Escoda-Sanahuja, "Les Paradetes", D.O. Conca de Barbera (Espagne)...

"La métaphore d’Anahi, c’est une femme française qui danse avec grâce le tango argentin. C’est un
paysan français en mission dans les plaines de Patagonie. C’est une cuisine de Buenos Aires qui
prend ses quartiers à Arts & Métiers !"

Infos Pratiques
Anahi
49, rue Volta – 75003 Paris
01 48 87 88 24
Service tous les soirs de 19h30 à minuit – Fermé au déjeuner

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement