This page is not available in your language, please, choose yours

Psg: briand va au clash !

Publié le 29 juillet 2008

Aujourd'hui dans les colonnes du "Parisien", Jimmy Briand a mis encore un peu plus la pression sur ses dirigeants en déclarant "ne plus vouloir porter les couleurs de Rennes". Il confie également "se sentir déja parisien dans sa tête". Un choix délibéré qui semble clairement avouer que le joueur serait prêt à faire le forcing pour quitter son club.

Le feuilleton "Briand" semble s'être arrêté sur l'épisode du clash (le meilleur?)... En effet, après les déclarations du joueur ce matin dans le Parisien, le président rennais Frédéric de Saint-Sernin n'a pas tardé à réagir sur le site officiel du club en adressant un communiqué.
En voici quelques extraits : "cette affaire n'a que trop duré, et je l'affirme une denière fois, le joueur sera rennais cette saison".
Après ces échanges par voix de presse, tout laisse à penser que Jimmy Briand semble se diriger vers un clash irrémédiable.
Le joueur affirme qu'il ne reportera plus le maillot rennais, tandis que le président et son entraineur Guy Lacombe espèrent toujours que le joueur saura se comporter en professionnel et reviendra à la raison.

1,5 millions d'écart pour un feuilleton d'une intersaison...

L'affaire est donc loin d'être terminée. Rappelons qu'une offre parisienne de 8,5 millions d'euros émise la semaine dernière a été refusée par Rennes.
Le PSG avait pourtant réaffirmé que cette offre serait la dernière, alors que club breton était semble-t-il prêt à négocier à partir de 10 millions d'euros.

Paul Le Guen devra encore patienter avant d'apercevoir sa "priorité" revêtir le maillot du PSG...


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jose92

    jose92 le 30/07/08 à 11h28

    Les rennais sont trop gourmands , l'affaire va tomber a l"eau pour 1,5 millions d"euros , encore un petit effort des deux cotés est on coupe la poire en deux .

L'AGENDA

Annoncez votre événement