This page is not available in your language, please, choose yours

Le wi-fi dangereux pour la santé ?

Publié le 13 septembre 2008
paris wifi

La ville de Paris récuse toute dangerosité des bornes Wi-Fi publiques. Elle semble pourtant refuser que des experts choisis par certains syndicats (CGT, FO entre autres) étudient le dossier.

Dans le cadre de l'opération «
Nouvel élan pour Paris, ville numérique », la ville de Paris a déployé
à partir de l'été 2007 de nombreux accès Wi-Fi, notamment dans 59
bibliothèques municipales.
En novembre 2007, les bornes de quatre bibliothèques avaient été désactivées suite aux
témoignages d'agents municipaux de ces établissements faisant état de
divers troubles : maux de tête, vertiges, malaises, douleurs
musculaires... La ville de Paris indique aujourd'hui que " des visites
médicales ont été proposées à tous les agents qui ont signalé des maux
liés à la Wi-Fi. " et que " aucune pathologie n'a été diagnostiquée. " De plus des laboratoires agréés ont mesuré des niveaux d'ondes
électromagnétiques " de 80 à 400 fois inférieurs au seuil réglementaire. "
Les syndicats décident alors de choisir leurs propres experts, ce que la ville de Paris refuse, d'où le contentieux.

Le Wi-Fi est-il vraiment dangereux dans tout ça ? L'union européenne finance un programme scientifique se déroulant sur 4 ans (de 2004 à 2008)
afin de connaître les effets de l’exposition aux ondes
électromagnétiques.
L’Agence de proctection de la santé au Royaume-Uni indique qu’une personne assise à proximité d’un hotspot
Wi-Fi pendant un an reçoit la même dose d’ondes qu’une personne qui
utilise son téléphone portable pendant 20 mn...




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

6 commentaires

  • Avatar de ysanaland

    ysanaland le 30/01/09 à 20h09

    si on écoute tout le monde, tout est cancerigène...mais étant une société de consommation avec des besoins qui sont devenu "indispensables", nous ne pouvons (ou voulons) pas revenir en arrière, ...
    et les marginaux qui le font, le paie , car tout ce qui est "sain" devient cher...
    (c'est clair qu'est ce que je dis????????????????)

  • Avatar de angelenlared

    angelenlared le 26/09/08 à 11h06

    Tout ca n'est pas fait pour nous rassurer sur les nouvelles technologiques

  • Avatar de jose92

    jose92 le 15/09/08 à 09h36

    Floralie a raison de toute manière c'est avec le temps que l'on s'apercevra des dégats occasionnés par ces appareils...

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 15/09/08 à 00h40

    Je n’ai pas très bien compris les propos de Floralie, tu es contre ou pour. Ton texte long et bien élaboré développe les deux hypothèses. C'est clair qu’actuellement on se méfie du rayonnement, c'est plutôt une étude à long terme qu'il faut faire. Mai cela nous bloque pendant un certain nombre d'années. Alors là il y a le sacro saint principe de précaution dans le doute on s'abstient....

  • Avatar de laofat

    laofat le 14/09/08 à 08h30

    En alimentation beaucoup commencent à manger bio. Et en technologie, sommes-nous prêts à laisser tomber le confort moderne? WiFi+portable+micro-ondes+iPod, cela fait un peu peur...

  • Avatar de Floralie1

    Floralie1 le 13/09/08 à 22h57

    Un véritable scandale en sommeil !
    L'association Robin des Toits a mis le doigt là où ça fait mal pour tout ceux qui réfutent la vérité et tentent de la faire taire...
    En effet, il y a émission d'ondes électriques magnétiques qui ne sont pas dépourvues d'effets négatifs pour tout être (humain, animal, végétal).
    Une expérience réalisée sur des plants de tomates a démontré que les ondes produisaient un déréglement cellulaire. Un stress a été provoqué sur ce lot de plantes. Leur croissance a été affectée.
    De plus, une étude nationale Suisse fait des essais sur des vers microscopiques. Car il est vrai que les effets thermiques ont été démontrés étant dangeureux. Mais, les autres effets dits "supposés" (céphalées, vertiges, mal-être...) restent encore à prouver. De plus, l'étude suisse ne pourra obtenir de résultas avant 2010 ! C'est un sujet qui fâche car il touche le Monde par l'explosion des téléphones portables et de la wi-fi. Aussi, je me devais de faire suivre cet article paru mardi 9 octobre 2007 (rédact. Pascal) "Selon une étude effectuée par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement du Travail (AFSSET), le Wi-Fi serait beaucoup moins dangereux pour la santé que le four à micro-ondes ou encore les téléphones portables.
    Pour information, cette étude sur la nocivité du Wi-Fi a été réalisé sur Lyon et Besançon, utilisant 440 personnes (deux tiers étant des adultes et le reste des adolescents). Ces “cobayes” ont porté un dosimètre pour évaluer leur exposition aux radiofréquences tels que les fours à micro-ondes, les téléphones portables, la télévision, la radio et donc le Wi-Fi. Les résultats de cette étude ont été présentées la semaine dernière à Paris. Les premières conclusions sont : « comparé aux fours à micro-ondes et aux téléphones portables, le wi-fi, c’est pas grand chose ». Donc, n’ayez pas peur, à priori vous n’aurez pas de tumeur à cause de votre installation Wi-Fi. Sachez que l’étude n’est pas totalement terminée, nous devrons avoir plus d’analyses dans le futur."

    Attention cependant, cette étude ci-dessus est la 1ère ! ! ! Et son bien fondé pas réellement exploitable car fait par un groupe unique. Aucune autre étude en ce sens n'a pu à ce jour être réalisée... car toute tentative a été vite écartée volontairement. La faute a qui... cela va de soit !
    Pour ma part, il y a un réel danger ! Que ne nous a t-on pas caché jusqu'à ce jour (sang contaminé, nuage nucléaire...)...
    La Science est donc terriblement importante et grâce aux personnes qui y participent nous allons de l'avant. Mais encore faudrait-il la laisser travailler libre de tout empêchement politique, financier...
    Merci à ces personnes que nous ne voyons jamais !

L'AGENDA

Annoncez votre événement