This page is not available in your language, please, choose yours

Paris romantique, paris enchanteresse

Publié le 16 janvier 2009 Par Camille R.

Panam, Panam... Sacrée ville la plus romantique du monde.

Paris rend hommage aux amoureux du monde. Paris, Ville Lumière, Ville Culturelle, Capitale de la Mode, mais aussi et surtout ville de l'Amour...

Quoi de plus naturel que de dédier un article à tous les amoureux qui peuplent les jardins, se cachent sous les porches ou squattent les derniers rangs des salles de cinéma ?
Sortiraparis à donc décider de concocter un guide pour les amoureux parisiens et internationaux qui se retrouvent à Paris pour s'aimer encore et encore...

C'est la romance de Paris au coin des rues, elle fleurit. Ça met au cœur des amoureux un peu de rêve et de ciel bleu, chantait Charles Trenet en 1941.

Une ballade dans les p'tites ruelles de Panam, main dans la main, pour cela Curiocités, vous proposent des balades insolites et conviviales à destination des Parisiens qui souhaitent découvrir leur ville sous un nouveau jour.

Et si vous préférez les roues à vos pieds il y toujours Vélotac et Cie, qui propose des tricycles à assistance électrique, les amoureux feignants et écolo seront ravis!

Cette fois-ci, pour les amoureux du vintage et pas écolo pour un sou, il y a le 4 roues sous 1 parapluie, cette entreprise vous propose une palette de prestations originales autour de la mythique 2CV ( deux chevaux)!

Mais en réalité, pour vivre Paris romantiquement, il suffit d'un rien, un détour par l'île saint Louis se perdre dans les ruelles de Saint Germain des Près, passé devant Notre Dame éclairée dans la nuit sombre...

Plus en détail, Paris Par Rues Méconnues vous propose de découvrir des endroits insolites tout en allant à la rencontre des populations multiculturelles des quartiers.

Et pourquoi il n'y aurait que Paris qui serait romantique? Avec le restaurant Le Sud, vous avez l'occasion de dîner en Provence sans quitter la capitale. Il charme par sa cour ombragée par d’imposants oliviers, par son marché aux fleurs et par sa salle à manger aux couleurs chaudes.

Une ballade en bateaux mouche, typique, les bateaux parisiens vous invite à bord pour un fly boat dinner ou juste une ballade de jour comme de soirée vous pourrez profitez avec votre moitié de cette ballade maritime.

En mal d'idées pour le/la surprendre grimper jusqu'à Place des Abbesses et asseyez vous cinq minutes dans le parc romantique de Jehan Rictus où trone le monument dédié à l’amour érigé dans le jardin, le mur des «Je t'aime», pour le lui dire dans toutes les langues!

Qu'est-ce qui a de mieux que de sceller votre amour a jamais, munissez vous d'un cadenas, et direction le Pont des Arts, ce pont qui relie le 1e arrondissement au 6e, est remplie de «cadenas d'amour». Il est coutume de jeter la clé dans la seine après avoir scellé le cadenas aux rembardes du Ponts des Arts.

Au retour du Ponts des Arts, après avoir passé la soirée sur un bateau, et passé la journée en vélo à s'embrasser dès que l'occasion se présenté, après avoir fait une pause devant l'Hotel de Ville en début de soirée pour un câlin minute, il est temps de s'aimer plus fort, de demander au cœur de la ville un toit pour s'aimer... Hôtel Amour à tout compris avec ses chambres à thèmes.

Passez la nuit dans une chambre aux détails fins, épurés, luxueux, passez la nuit à l'hôtel du Petit Moulin Aimez vous dans une péniche de 1930 ou sur un yatch au rythme des vagues...

Pour la touche finale, si vous en avez marre de lui dire écrivez lui avec du chocolat, chez Jadis et Gourmande qui vous transcrivent tout ce que vous avez sur le cœur en lettres cacao, 39, rue des Archives 75004 Paris.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

16 commentaires

  • Avatar de Viodeline

    Viodeline le 20/03/11 à 23h19

    Hey ,

    j'ai vu un clip qui représente bien le romantisme de La belle capitale qu'est paris :
    http://raphaelmaillet.com/duos-pour-un-violon/

    C'est un violoniste qui reprend dans sont clip les visions de paris de tout le monde , les petit clichés attribuées au parisiens ...

    Bon visionnage , c'est juste super !

  • Avatar de une2trois

    une2trois le 20/02/10 à 13h35

    J'ai vu Whatever Works de Woody Allen c'est un bonheur comme d'habitude après s'être aventuré en terre étrangére Londres(Le rêve de cassandre)Scoop,Match Point,et Barcelone(Vicky Cristina Barcelona) Woody Allen revient à Manhattan le temps de son 43é long-métrage,et il n'a rien perdu de son esprit new-yorkais ainsi que on humour noir et satirique...

    Bonne question !

  • Avatar de celki

    celki le 20/02/10 à 11h48

    J'ai vu Whatever Works de Woody Allen c'est un bonheur comme d'habitude après s'être aventuré en terre étrangére Londres(Le rêve de cassandre)Scoop,Match Point,et Barcelone(Vicky Cristina Barcelona) Woody Allen revient à Manhattan le temps de son 43é long-métrage,et il n'a rien perdu de son esprit new-yorkais ainsi que on humour noir et satirique...

    Est ce vraiment une bonne publicité ?!

  • Avatar de setsune

    setsune le 19/02/10 à 12h36

    http://www.paris-en-scene.com ci-dessous le site Internet, pour plus d'information.

  • Avatar de setsune

    setsune le 19/02/10 à 12h35

    [img]http://www.femina.fr/var/femina/storage/images/loisirs/idees-week-end/teste-et-aime-paris-en-scene-un-diner-croisiere-a-29/2237242-1-fre-FR/teste_et_aime_paris_en_scene_un_diner_croisiere_a_29_rubrique_article_une.jpg[/img] venez vous balladé à bord du Paris en scène, avec une vue sur Paris et un dîner en croisière.

  • Avatar de setsune

    setsune le 19/02/10 à 12h34

    [img]http://www.femina.fr/var/femina/storage/images/loisirs/idees-week-end/teste-et-aime-paris-en-scene-un-diner-croisiere-a-29/2237242-1-fre-FR/teste_et_aime_paris_en_scene_un_diner_croisiere_a_29_rubrique_article_une.jpg[/img] venez vous balladé à bord du Paris en scène, avec une vue sur Paris et un dîner en croisière.

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 28/06/09 à 16h08

    Je ne suis pas sûre que ce soit le bon endroit pour poster ceci.

  • Avatar de nait

    nait le 26/06/09 à 23h03

    Communiqué du Mouvement des Quartiers (MQJS) :

    MARCHE PACIFIQUE LE MERCREDI 24 JUIN A 18H

    pour la Vérité et Justice sur la mort de Monsieur Ali ZIRI à Argentueil,

    suite à une intervention policière musclée et raciste !

    Monsieur Ali ZIRI, âgé de 69 ans, retraité, est mort à l'hôîtal d'Argentueil suite à une intervention policière musclée et raciste à son encontre le 9 juin aux alentours de 9h. Monsieur Ali ZIRI a été battu à coup de pieds et de poings, par des policiers de la commune, ainsi que son ami encore hôspitalisé à ce jour.

    Le Mouvement des Quartiers tient à exprimer son indignation et sa condamnation des faits relatés, qui témoignent une fois de plus des pratiques policières arbitraires et racistes dans les quartiers populaires.Le Mouvement des Quartiers tient à exprimer toutes les condoléances à la famille de la victime, et entend bien agir pour que la Vérité et la Justice soit faite sur cette affaire impliquée des policiers de la ville.

    Le Mouvement des Quartiers se joint à l'appel unitaire des organisations associatives, politiques, à la marche pacifique pour obtenir avec la famille et ces proches la Vérité et la Justice pour Ali ZIRI,


    MARCHE PACIFIQUE
    Ce mercredi 24 juin à 18h
    RDV au foyer du 4 Boulevard Karl Marx
    A côté de la Gare d'Argentueil



    Pour plus d'information ou nous joindre:
    mqjs.contact@yahoo.fr
    www.justicesocialepourlesquartiers.org
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Rappel des faits : article de Politis.

    Un retraité Algérien, de la Région de kabylie, est décédé dans le cadre d’une interpellation à Argenteuil. Ses proches accusent la police, qui évoque de son côté des problèmes cardiaques ayant entraînés la mort.

    Ali Ziri est décédé le 9 juin 2009, suite à un contrôle de police. L’Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF) résume ainsi la mort suspecte de ce retraité Algérien, de la région de Kabylie, de 69 ans, résidant à Argenteuil (95). Ce soir là, Arezki K., 61 ans, est au volant, avec Ali Ziri à ses côtés. Les deux amis ont bu. Beaucoup, selon le procureur adjoint au parquet de Cergy-Pontoise, Bernard Farret, joint par Politis.fr : 2,04 g/l pour Ali Ziri et 1,94 pour Arezki K. Le contrôle de police sera houleux, les versions divergent. Le procureur adjoint parle d’« outrages et rébellion », de refus de descendre du véhicule : « Ils sont tous les deux emmenés » en garde-à-vue. Selon le témoignage de monsieur K., recueilli par l’AMTF, il s’agit au contraire d’un simple contrôle de routine envenimé par l’agressivité et la violence des policiers. Toujours selon la version du conducteur, les coups pleuvent dans le camion qui emmène les deux interpellés en garde-à-vue.

    Ali Ziri ne s’en remettra pas. Il meurt quelques heures après son arrivée à l’hôpital d’Argenteuil. Où le service des urgences refuse de nous indiquer, secret médical oblige, si le malheureux portait ou non des traces de coups à son admission. Maurice Toullalan, directeur de l’hôpital d’Argenteuil, confirme cependant que le patient « est arrivé le 9 juin à 22h09, accompagné des forces de police. Il a été vu immédiatement par l’infirmière d’accueil. Celle-ci a jugé que le patient ne présentait pas de problème de gravité immédiat. Il a ensuite été allongé sur un brancard, dans la salle d’attente, en vue d’un examen médical. Il a été vu par un médecin à 22h45, qui a constaté un arrêt cardiaque. La tentative de réanimation a été un succès puisque le cœur est reparti, sans pour autant que le patient se réveille. Un scanner cérébral a été fait à 2h du matin, donc le 10 juin. Le patient est finalement décédé le 11 juin, à 7h30. »Pour Ali El Baz, coordinateur de l’ATMF, « il s’agit clairement d’un dérapage de la police. Le conducteur a lui-même des traces de coups sur le corps. Ils ont été tabassés jusqu’à perdre connaissance ! »

    Le parquet met en avant les résultats de l’autopsie pour dédouaner le commissariat d’Argenteuil, où l’on ne souhaite pas s’exprimer sur l’affaire : « La cause du décès est liée à des problèmes cardiaques ainsi qu’à l’absorption d’alcool, avance Bernard Farret. Il n’a pas été violenté par la police ». Du côté des proches de la victime, on a une toute autre analyse de la situation. D’autant que la chemise et la veste du défunt n’auraient pas été restitués après l’autopsie... Une plainte sera déposée prochainement par la famille, tandis que l’ATMF veut saisir le procureur pour ouvrir une information judiciaire et se porter partie civile. L’affaire aura au moins eu le mérite de délier les langues dans la ville : « En parlant de la mort de Ali Ziri avec les gens, on a eu beaucoup de témoignages qui évoquent des problèmes avec la police d’Argenteuil, explique Ali El Baz. On dirait que ça se passe assez mal avec eux. » poiuynait

  • Avatar de nait

    nait le 26/06/09 à 23h02

    Communiqué du Mouvement des Quartiers (MQJS) :

    MARCHE PACIFIQUE LE MERCREDI 24 JUIN A 18H

    pour la Vérité et Justice sur la mort de Monsieur Ali ZIRI à Argentueil,

    suite à une intervention policière musclée et raciste !

    Monsieur Ali ZIRI, âgé de 69 ans, retraité, est mort à l'hôîtal d'Argentueil suite à une intervention policière musclée et raciste à son encontre le 9 juin aux alentours de 9h. Monsieur Ali ZIRI a été battu à coup de pieds et de poings, par des policiers de la commune, ainsi que son ami encore hôspitalisé à ce jour.

    Le Mouvement des Quartiers tient à exprimer son indignation et sa condamnation des faits relatés, qui témoignent une fois de plus des pratiques policières arbitraires et racistes dans les quartiers populaires.Le Mouvement des Quartiers tient à exprimer toutes les condoléances à la famille de la victime, et entend bien agir pour que la Vérité et la Justice soit faite sur cette affaire impliquée des policiers de la ville.

    Le Mouvement des Quartiers se joint à l'appel unitaire des organisations associatives, politiques, à la marche pacifique pour obtenir avec la famille et ces proches la Vérité et la Justice pour Ali ZIRI,


    MARCHE PACIFIQUE
    Ce mercredi 24 juin à 18h
    RDV au foyer du 4 Boulevard Karl Marx
    A côté de la Gare d'Argentueil



    Pour plus d'information ou nous joindre:
    mqjs.contact@yahoo.fr
    www.justicesocialepourlesquartiers.org
    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Rappel des faits : article de Politis.

    Un retraité Algérien, de la Région de kabylie, est décédé dans le cadre d’une interpellation à Argenteuil. Ses proches accusent la police, qui évoque de son côté des problèmes cardiaques ayant entraînés la mort.

    Ali Ziri est décédé le 9 juin 2009, suite à un contrôle de police. L’Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF) résume ainsi la mort suspecte de ce retraité Algérien, de la région de Kabylie, de 69 ans, résidant à Argenteuil (95). Ce soir là, Arezki K., 61 ans, est au volant, avec Ali Ziri à ses côtés. Les deux amis ont bu. Beaucoup, selon le procureur adjoint au parquet de Cergy-Pontoise, Bernard Farret, joint par Politis.fr : 2,04 g/l pour Ali Ziri et 1,94 pour Arezki K. Le contrôle de police sera houleux, les versions divergent. Le procureur adjoint parle d’« outrages et rébellion », de refus de descendre du véhicule : « Ils sont tous les deux emmenés » en garde-à-vue. Selon le témoignage de monsieur K., recueilli par l’AMTF, il s’agit au contraire d’un simple contrôle de routine envenimé par l’agressivité et la violence des policiers. Toujours selon la version du conducteur, les coups pleuvent dans le camion qui emmène les deux interpellés en garde-à-vue.

    Ali Ziri ne s’en remettra pas. Il meurt quelques heures après son arrivée à l’hôpital d’Argenteuil. Où le service des urgences refuse de nous indiquer, secret médical oblige, si le malheureux portait ou non des traces de coups à son admission. Maurice Toullalan, directeur de l’hôpital d’Argenteuil, confirme cependant que le patient « est arrivé le 9 juin à 22h09, accompagné des forces de police. Il a été vu immédiatement par l’infirmière d’accueil. Celle-ci a jugé que le patient ne présentait pas de problème de gravité immédiat. Il a ensuite été allongé sur un brancard, dans la salle d’attente, en vue d’un examen médical. Il a été vu par un médecin à 22h45, qui a constaté un arrêt cardiaque. La tentative de réanimation a été un succès puisque le cœur est reparti, sans pour autant que le patient se réveille. Un scanner cérébral a été fait à 2h du matin, donc le 10 juin. Le patient est finalement décédé le 11 juin, à 7h30. »Pour Ali El Baz, coordinateur de l’ATMF, « il s’agit clairement d’un dérapage de la police. Le conducteur a lui-même des traces de coups sur le corps. Ils ont été tabassés jusqu’à perdre connaissance ! »

    Le parquet met en avant les résultats de l’autopsie pour dédouaner le commissariat d’Argenteuil, où l’on ne souhaite pas s’exprimer sur l’affaire : « La cause du décès est liée à des problèmes cardiaques ainsi qu’à l’absorption d’alcool, avance Bernard Farret. Il n’a pas été violenté par la police ». Du côté des proches de la victime, on a une toute autre analyse de la situation. D’autant que la chemise et la veste du défunt n’auraient pas été restitués après l’autopsie... Une plainte sera déposée prochainement par la famille, tandis que l’ATMF veut saisir le procureur pour ouvrir une information judiciaire et se porter partie civile. L’affaire aura au moins eu le mérite de délier les langues dans la ville : « En parlant de la mort de Ali Ziri avec les gens, on a eu beaucoup de témoignages qui évoquent des problèmes avec la police d’Argenteuil, explique Ali El Baz. On dirait que ça se passe assez mal avec eux. »

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 14/05/09 à 12h11

    Ah, le baiser de Doisneau :-)

L'AGENDA

Annoncez votre événement