This page is not available in your language, please, choose yours

Stephane rotenberg, le routard de la télé…

Publié le 21 mai 2010 Par Marie-cécile P.
Stephane ROTENBERG

Remerciements : La Maison de ThŽ du Jardin d'Acclimatation (Neuilly sur Seine)

C’est quasiment devenu un évènement annuel pour tout téléspectateur fan d’aventure qui se respecte… « Pékin Express » est de retour sur M6 pour une cinquième saison qui entraîne les candidats vers les contrées hostiles de l’hémisphère sud sur la route du bout du monde. Une nouvelle aventure qui s’annonce épique, parole de Stéphane Rotenberg himself !

Si tu devais nous faire le pitch de cette nouvelle saison de « Pékin Express », tu nous dirais quoi ?
Je dirais que l'intitulé de l'émission « La route du bout du monde » porte bien son nom  (rires) ! Cette année, les concurrents vont vivre la saison la plus difficile depuis la création du jeu. Nous les avons envoyés dans un périple incroyable. Ils vont traverser l'hémisphère sud pour rejoindre le bout du monde, la mythique terre de feu. Ils vont partir de l'équateur pour découvrir le Chili et l'Argentine, avec, tout au long de l'aventure, des paysages incroyables.

En quoi cela va être la saison la plus difficile ?
Cela va être très difficile car nous avons ajouté de la difficulté dans les épreuves physiques, et que les concurrents font face à des conditions extrêmes dans la jungle amazonienne, sur le plus haut volcan d'Équateur, dans le désert d'Atacama ou dans le froid glacial d'Ushuaia. Cette année, il y a de grandes différences d'âge entre les concurrents, ça va de 20 à 63 ans, il va falloir qu'ils gèrent. Ce ne sera sûrement pas sur le physique que cela va se jouer...
La question à 1 million de dollars...

Pourquoi ça continu à s'appeler « Pékin Express » alors qu'on est bien loin de la Chine ?
(Rires)... Effectivement ! « Pékin Express » est devenue une marque à part entière, il serait dommageable de changer le nom de l'émission chaque année. C'est un peu comme « Koh Lanta », ça fait belle lurette qu'ils ont changé de lieu et pourtant le nom reste. Et puis il ne faut pas créer de confusion dans l'esprit des gens.« Le concept « Baroudeur », ce n'est pas mon truc... »

Quelles sont les nouveautés de cette saison 2010 ?
Cette année, nous avons intégré quelques petites nouveautés aux épreuves, comme la « balise infernal » qui fait que la course pourra être arrêtée à n'importe quel moment, ce qui va laisser peu de répit aux candidats. Il y a aussi des bonus exceptionnels qui viendront récompenser les équipes victorieuses de certaines épreuves. Ils permettront aux candidats de sortir du jeu pendant 24h pour découvrir des lieux exceptionnels comme l'île de pâques ou les Galapagos.

Où se situe l'émission entre le jeu, la télé-réalité, le magazine et l'émission écolo ?

Derrière le jeu, c'est une aventure qui véhicule un message écologique mais surtout de tolérance. Nous guidons les téléspectateurs dans des contrées extraordinaires du point de vue géographique, du point de vue de la nature et des décors naturels. C'est une émission que l'on peut regarder en famille pour le jeu mais aussi pour découvrir le monde qui nous entoure.

Es-tu un « baroudeur » ?
(Rires)... Non, pas vraiment. Le concept « Baroudeur », c'est pas mon truc, mais je dois m'adapter, c'est mon boulot. Alors parfois je prends sur moi. Quand je pars en voyage, je préfère le confort à la précarité, même s'il m'arrive de partir à l'aventure, mais avec des limites quand même (rires) !

En revanche, tu es un peu « baroudeur » a la télé, très hétéroclite dans tes choix ?
Oui, on peut dire ça comme ça, et pourtant, avant, j'étais un « vieux con »... J'ai appris à me diversifier. Mon modèle c'est Philippe Bouvard, aussi à l'aise au Figaro qu'aux « Grosses Têtes » en radio et en télé. Mais c'est un challenge d'animer des émissions aussi différentes.

PÉKIN EXPRESS 5 EN CHIFFRES :
- 3 pays traversés
- 10.000 km parcourus
- 45 jours de tournage
- 1500 heures de rushes
- 60 jours de repérages
- 12 nationalités représentées dans l'équipe de production

Stéphane Rotenberg présente « Pékin Express »
Tous les mardis à 20h45 sur M6

Par Chris Lebédyk

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement