This page is not available in your language, please, choose yours

De la butte aux cailles au nouveau paris

Publié le 31 mars 2008 Par Amandine F.
butte cailles

Infos pratiques


30, rue des Cinq Diamants
75013 Paris 13

Le 13 ème arrondissement un peu oublié des touristes, recèle pourtant de nombreux centres d’intérêts, même si celui ne compte pas beaucoup de «Grands Monuments», c’est un coin vivant et en plein essor.

Il est divisé entre enclave asiatique atmosphère provinciale de la Butte aux Cailles et enfin le nouveau visage de Paris qui apparaît autour de la BNF et de son architecture contemporaine.
A l'époque, le secteur était fréquenté par une population modeste, constituée d'ouvriers, d'artisans et de quelques malfrats qui animaient ses rues.

La Manufacture des Gobelins, vestige de l'activité artisanale de la Butte aux Cailles a été créée par Colbert en 1662.
Au début teinturerie familiale, il transforme les bâtiments en ateliers de confection renommés, de tapisserie, d'orfèvrerie, d'ébénisterie et de gravure...
Le savoir-faire technique a été conservé et transmis, ainsi la manufacture reste encore en activité et tisse pour l'Etat et le mobilier national, des créations dessinées par des artistes modernes et contemporains. La Manufacture se visite ainsi que sa Galerie récemment rénovée et qui accueille des expositions autour des métiers d'art. Empruntez la rue Croulebarbe ou le champêtre square René Legall pour découvrir une des buttes la plus préservées de Paris.

C'est en hauteur et à l'écart des circuits touristiques traditionnels que la Butte aux Cailles, tel un petit village, garde un charme pittoresque.
Les jeunes investissent ses calmes passages et ruelles où de nombreux bars et petits restaurant accueillent à bon prix les joyeux noctambules.
La Bièvre, ancien confluent de la Seine, est aujourd'hui enterrée mais traverse tout l'arrondissement jusqu'à la Gare d'Austerlitz.
Elle concentrait toute l'activité du quartier puisque les moulins à eau y faisaient fonctionner les tanneries.
Mais le manque d'hygiène et les odeurs nauséabondes de ses eaux ont fini de la recouvrir. On compte une foule de petits bars et restaurants dans les rues de la Butte aux cailles et des Cinq diamants.
La Folie en tête et le Merle moqueur entre autres sont des institutions incontournables du quartier pour aller boire des verres dans une ambiance étudiante et joyeuse.
Ti-punchs et apéros en musique participeront au prolongement de la fête. Et pour vous restaurer vous aurez un large choix de tables.
Pour une cuisine du Sud-Ouest servie sans chichi, rendez-vous sur les nappes vichy de Chez Gladines.


Au centre du 13ème se situe la place d'Italie desservant les différents quartiers.
Autour de cette place s'est développé le Chinatown parisien.
Les tours du quartier ont été envahies par une vague asiatique.
Cambodgiens, Vietnamiens, Laotiens et bien évidemment Chinois, se partagent le triangle oriental entre les avenues de Choisy et d'Ivry.
Ici et là, les idéogrammes des boutiques en tout genre, les odeurs de soupes Phô et des saveurs asiatiques vous transportent vers l'Orient.
Une dynamique incroyable règne dans les rues du quartier entièrement investi par des échoppes et des restaurants.
Pour parfumer vos plats et découvrir de nouveaux produits, faites un tour dans les supermarchés Frères Tang et Paris Store où la visite des étals est plutôt dépaysante. Entre kitsch et tradition les asiatiques ont importé un petit bout de leur terre dans les tours du 13ème.

Changement de décor en empruntant la rue de Tolbiac, le nouveau complexe architectural de la capitale dévoile une autre facette de l'arrondissement.
En plein réaménagement urbain depuis l'implantation de la Bibliothèque Nationale et l'extension de la ligne 14 du Métro, n'y cherchez pas le pittoresque parisien.
Les immenses tours de la BNF, symbolisant 4 livres ouverts ont créé une polémique depuis la validation du projet engagé par Mitterrand en 1988, jusqu'à son ouverture.
La complication des travaux, le transfert des documents, la circulation des personnes et des ouvrages, l'accès aux réserves et la conservation des ouvrages à travers les larges baies vitrées ont été agrémentés de nombreuses critiques.
Le confort, le design et la technologie de la Bibliothèque s'allient bien à l'activité des salles de lecture.
De plus, les expositions et rencontres qui y sont organisées rencontrent un certain succès. Projet démesuré et coûteux pour l'époque, il a néanmoins permis d'engager un vaste programme de réhabilitation de cette partie du 13ème.
A côté, le complexe cinématographique Mk2 Bibliothèque, la passerelle piétonne Simone de Beauvoir qui rejoint le 12 ème et la piscine flottante Joséphine Baker, suivi de la construction d'un centre de la mode et du textile participent au renouveau du quartier Paris Rive Gauche ainsi qu'à son développement culturel.
L'installation récente de l'Université Diderot Paris 7 dans les Halles aux Farines et les Grands Moulins a été conçue comme un nouveau pôle universitaire ouvert sur la ville et ses habitants.
Appartenant aussi à la zone ferroviaire désaffectée, le bâtiment des Frigos, ancienne gare frigorifique de Paris a été investi, rénové et géré par une communauté d'artistes depuis les années 80.
Ateliers et associations se partagent l'immense gare et des espaces galeries et cafés favorisent le renouveau culturel de l'est parisien.

On trouve quelques péniches et bateaux amarrés le long des quais faisant office de salle de concert ou de bar.
Parmi eux, le Batofar et son phare rouge, haut lieu de la vie nocturne parisienne où se déroulent de nombreux évènements musicaux.
Aménagés en période estivale et lors de l'opération Paris Plage avec buvettes, tables de pique-nique et transats, les quais permettent de profiter des bords de Seine et de nous transporter agréablement sur un air de vacances.
En remontant vers le haut de l'arrondissement, passez par la rue Louise Weiss, bien connue des amateurs d'art contemporain pour ses vernissages peuplés du samedi.
Aujourd'hui elle est délaissée par de nombreux galeristes qui ont préféré se réinstaller dans le centre de Paris (3ème et 6ème).


L'hôpital de la Pitié Salpêtrière, véritable ville dans la ville avec ses allées et ruelles est un édifice atypique où les différentes architectures se mélangent.
Célèbre pour avoir été le premier laboratoire de recherche en neurologie mené par le professeur Charcot, il fut d'abord un établissement psychiatrique avant de devenir un important hôpital.
Dans son enceinte se trouve la massive Chapelle Saint-Louis qui accueille aujourd'hui des expositions d'art.
Vous pouvez repartir jusqu'à la Gare d'Austerlitz et apprécier sa grande Halle dont l'ossature en fer est soulignée par un bel habillage en pierre de taille. Elle est traversée par la ligne aérienne du métro 5 qui pénètre à l'intérieur du bâtiment et continue sa route en traversant la Seine par le viaduc d'Austerlitz, véritable prouesse technique pour l'époque.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

9 commentaires

  • Avatar de une2trois

    une2trois le 25/05/10 à 20h48

    La butte aux Cailles quartier touristique situé dans un petit village bordé de ruelles calmes...

    J'ai pas osé mettre le mot village mais je l'avais pensé , c'est ainsi que je vois ce quartier , excepté les rues à bars et restos.

  • Avatar de une2trois

    une2trois le 25/05/10 à 20h45

    moi je trouve qu'il y a beaucoup plus "grouillant" que la Butte aux Cailles, quartier très sympathique mais avec une animation relativement concentrée sur les restaurants et leurs terrasses très habitées.

  • Avatar de celki

    celki le 25/05/10 à 13h58

    Je reviens sur la butte aux cailles, beaucoup trop de monde, pour les habitants, ce n'est pas très calme.

    Je ne crois pas que beaucoup de monde aux terrasses quand il fait beau soit une caractérisque de ce quartier.
    C'est vrai qu'il y a des quartiers qui vivent le soir et qui ne sont pas obligatoirement pour cette raison les plus reposants pour les habitants ( et là il y a des petites rues calmes)

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 22/05/10 à 11h06

    Je reviens sur la butte aux cailles, beaucoup trop de monde, pour les habitants, ce n'est pas très calme.

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 08/12/09 à 04h12

    La butte aux cailles lieu de nombreux bars et de resto sympathiques

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 11/12/08 à 12h05

    la piscine flottante J.B ce le " must"

  • Avatar de jose92

    jose92 le 07/11/08 à 11h36

    Que de changement dans ce quartier .
    Le côté de la Bibliothéque Mitterand a été entiérement refait beaucoup d'entreprises ont fait leurs nids ici.
    Ce côté du 13é est trés jolie, bien sur la Butte aux Cailles avec son célèbre bâtiment "la Manufacture des Gobelins" d'ailleurs on peut visiter ce bâtiment...

  • Avatar de emanuellgalicier

    emanuellgalicier le 27/10/08 à 13h50

    Its my QG .... lovely place !

  • Avatar de jose92

    jose92 le 31/08/08 à 11h23

    La butte aux Cailles quartier touristique situé dans un petit village bordé de ruelles calmes...

L'AGENDA

Annoncez votre événement