This page is not available in your language, please, choose yours

Au pays des musées au fil de l'eau avec l'art pour grandir

Publié le 12 mai 2011 Par My B.
au pays des musée au fil de l'eau, l'art pour grandir

Infos pratiques


16 Rue des Francs Bourgeois
75004 Paris 4

Au Pays des Musées, se déroulant dans le cadre de l'Art pour grandir. exposent les enfants du 11 au 15 juin 2011 dans 11 musées de la ville de Paris. Les enfants de 90 centres de loisirs présentent leurs œuvres au sein des musées qui les ont inspirées. Visitez gratuitement cette exposition, dans les différents musées de la ville, sur le thème de l'eau à l'occasion du réaménagement des voie sur Berge qui vous mènera "au fil de l'eau" et de l'imagination.

Paris lance pour la seconde année, son exposition gratuite « Au pays des musées » permettant aux enfants de 90 centres de loisirs se familiariser dans 11 musées
municipaux. C'est à travers la découverte des lieux que les enfants ont pu laisser libre court à leur imagination : s’inspirant des oeuvres des musées et
de l'iconographie des pavillons des expositions universelles
parisiennes du début du XXe siècle, les enfants se sont lancé cette année sur le thème de l’eau et de la ville en lien avec le projet de réaménagement
des voies sur berge.
Au final, les travaux collectifs de nos chéribins sont exposés
dans chacun des musées sous la forme d’un espace-pavillon, pour un
parcours "au fil de l'eau" et de son imaginaire, de musée en musée.
Les enfants ont pu découvrir les nombreuses richesses que regorgent les musées de Paris. Participent à l'opération :

Petit Palais
Musée Galliera
Musée Cernuschi
Musée
Carnavalet
Musée d’Art moderne
Mémorial Leclerc – musée Jean
Moulin
Musée Zadkine
Musée Bourdelle
La Maison de Victor
Hugo
Musée de la Vie romantique
Musée Cognacq-Jay.



Au programme des musées

Pour
ce parcours "au fil de l'eau" et de son imaginaire, chaque musée
participant a élaboré un programme en lien avec la nature et la
spécificité de ses collections :

Petit Palais (pavillon des Cascades)
On
rencontre souvent l’eau dans un musée des Beaux-arts, le saviez-vous ?
Sous toutes ses formes, l’eau est très largement représentée au Petit
Palais : peintures, sculptures, objets d’art, architectures et bassins
du jardin… Admirez les créations qui se jouent des codes habituels,
installées dans ce véritable pavillon grandeur nature de l’exposition
universelle de 1900 à côté des objets des collections qui leur ont servi
de modèle.


Musée Galliera hors les murs au Petit Palais (pavillon des Cascades)
Que
porte-t-on près de l’eau, pour aller se baigner, pour se protéger du
soleil ou pour parader ? Des chapeaux, pardi ! Sous toutes leurs formes
et leurs couleurs, découvrez cette nouvelle mode inspirée des
collections du musée Galliera, musée de la mode de la Ville de Paris.
Musée Cernuschi (pavillon du dragon d’eau céleste). Si loin de la
Seine et de Paris, rencontre-t-on l’eau dans un musée d’art asiatique ?
L’eau est pourtant bien là : nécessaire depuis l’antiquité à certains
rituels dont on a retrouvé et conservé les vases, présente dans les
contes et les légendes chinoises, servant d’élément à des animaux
fantastiques… On peut en faire des histoires, la peindre, l’imaginer…
Découvrons les créations autour de cet élément dans ce pavillon
spécialement aménagé.


Musée Carnavalet (pavillon de l’Histoire en Seine)
Paris,
la Seine, ses ponts, ses monuments, ses histoires et ses petits
métiers… Où rencontre-t-on mieux l’histoire du fleuve parisien qu’au
musée Carnavalet? Inspirées par celui-ci, les créations de ce pavillon
racontent chacune les multiples histoires qui nous plongent à la fois
dans notre passé mais saisissent d’un nouveau regard notre quotidien. A
regarder sans modération !


Musée d’art Moderne (pavillon des bords de Seine)
Art
moderne, contemporain, conceptuel ou encore réaliste… L’eau, sous
toutes ses formes et ses états, est présente dans les collections de ce
musée. Les créations collectives présentées dans ce petit pavillon,
inclus dans les bâtiments d’un édifice construit pour l’Exposition de
1937, illustrent et imaginent chacune à leur manière cette rencontre
avec l’eau, ses formes, textures et couleurs.


Mémorial Leclerc – Musée Jean Moulin (pavillon des batailles de la Seine)
Trouver
l’eau dans un mémorial-musée qui célèbre deux grands hommes qui ont
contribué à libérer la France des Allemands, en voilà une bien curieuse
idée ! Pourtant, la Seine est bien présente dans les collections :
batailles souterraines dans les égouts et les caches secrètes,
stratégies militaires autour des ponts parisiens, la Libération de Paris
s’est bien faite autour de son fleuve. Regardons, pour le comprendre,
ces nouveaux super-héros qui nous entraînent avec eux dans les batailles
de la Seine !


Musée Bourdelle et Musée Zadkine (pavillon de la Terre et de l’Eau)
Trouve-t-on
de l’eau dans un musée de sculptures ? Un sculpteur, qu’on imagine plus
l’outil à la main pour tailler la pierre ou couler le bronze,
travaille-t-il avec de l’eau ? Pour répondre à ces questions, il faut
regarder les créations réalisées au contact des collections permanentes
de ces deux musées dédiés à la mémoire et à l’oeuvre de deux artistes
bien différents : Antoine Bourdelle et Ossip Zadkine. On se rend ainsi
compte que l’eau est bien présente dans ces oeuvres, qu’il s’agisse
d’inspiration ou de techniques de créations. Découvrons donc ces
créations qui, chacune à leur manière, répondent à ces questions.


Maison de Victor-Hugo (pavillon de l’eau animée)
L’eau,
la mer, la rosée… Prose, alexandrins, rimes, sous toutes ses formes, on
rencontre l’eau dans l’oeuvre de Victor Hugo. Pourtant, insaisissable,
infime, tenue, on ne peut l’exposer. Alors, il a bien fallu trouver une
manière originale de la montrer. Ces films d’animations, écrits,
réalisés, joués par des enfants des centres de loisirs en partenariat
avec la Maison du Geste et de l’Image sont de véritables petites
créations qui toutes, célèbrent le génie du grand homme.


Musée de la Vie Romantique (pavillon de la Mare au Diable)
Rivière,
lac, ruisseau, torrent : l’eau est très présente dans les dessins de
George Sand exposés au Musée de la Vie romantique. La célèbre
romancière, figure marquante et attachante du romantisme, se passionne à
la fin de sa vie pour la technique de la dendrite qu’elle appelle aussi
« aquarelle à l’écrasage ». Ainsi, en hommage à la Dame de Nohant, les
enfants présentent un livre objet, rassemblant dessins, collages, jeux
d’écriture, où l’eau tient une place de choix puisque inspirés de sa
technique favorite et de ses paysages de nature imaginaire.


Musée Cognacq-Jay (pavillon des récits)
L’eau
est un élément essentiel aux collections d’un musée spécialisé dans
l’art du XVIIIe siècle. En effet, on la rencontre aussi bien dans les
paysages des tableaux, que dans les objets décoratifs ou encore ceux du
quotidien… On peut aussi imaginer des histoires avec cet élément, à
partir d’une oeuvre des collections et construire des livres ornées pour
les présenter. Regardons ces nouvelles créations qui puisent toutes au
fil de l’eau, leur inspiration.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement