This page is not available in your language, please, choose yours

Le mercato parisien s'annonce agité !

Publié le 2 juillet 2008

Lundi, les joueurs du Paris-SG ont repris l'entrainement du côté du camp des Loges. Pour les supporters parisiens, c'était aussi la reprise... Ils l'ont fait savoir en préparant de jolies petites banderoles (décidemment) à l'égard des joueurs et des dirigeants. Ils reprochent notamment la particulière lenteur de leurs dirigeants à boucler certains dossiers du mercato. Analyse...

Au début du mois de juin, Charles Villeneuve, le nouveau président du PSG annonçait (un peu trop hâtivement) que son club allait avoir les moyens pour recruter cet été. On parlait alors d'une enveloppe de près de 30 millions d'euros. Une condition indispensable aux yeux des supporters. L'espoir d'un recrutement de prestige alimentait toutes les conversations, et la saison cauchemardesque 2007-2008 pouvant être ainsi définitivement oubliée. Les espoirs étaient alors immenses...
Aujourd'hui, après les échecs des pistes "présidentielles" comme la non-venue de Makelele (qui va prolonger à Chelsea), le couac Thuram (problèmes cardiaques), et les attentes "onéreuses" de Paul Le Guen, comme le duo Basa-Sessegnon du Mans (15 millions d'euros) et Jimmy Briand (10 millions d'euros, prix fixé par Rennes), le PSG s'apprête (déjà) à enclencher le plan de secours pour ce mercato. Le mot d'ordre : Vendre, avant de pouvoir éventuellement acheter !
Amara Diane, donné partant, apparaît aujourd'hui comme la roue de secours... Evalué à près de 10 millions d'euros par les dirigeants parisiens, Amara Diané peut permettre à l'enveloppe parisienne de grossir un peu plus, et ainsi de se pencher ensuite sur des joueurs plus talentueux, et forcément plus chers.

C'est pour cela qu'aujourd'hui, le staff parisien et ses recruteurs se tournent vers d'autres dossiers.

D'après nos informations, Mathieu Bodmer se place aujourd'hui comme la cible prioritaire de Paul Le Guen. Une offre de 8 millions d'euros serait parvenue sur le bureau de Jean Michel Aulas, qui réserve sa réponse.
En défense, Charles Villeneuve aurait demandé quelques renseignements à son ami Patrick Viera sur l'argentin de l'Inter de Milan : Nicolas Burdisso. Un prêt est évoqué.
Au milieu de terrain, (en attendant éventuellement que le président Lagarda du Mans révise le prix de Sessegnon) le club se pencherait sur le vénézuélien de Majorque : Juan Fernando Arango Sáenz, auteur de 12 buts la saison dernière.
On le voit, le club essaye de parer à toutes les éventualités, et c'est pourquoi il multiplie les pistes.
Par contre, les supporters craignent que les dissensions entre Paul Le Guen et Charles Villeneuve viennent ralentir l'avancement des dossiers.
La peur du vide... voilà ce que les supporters parisiens ne veulent pas connaître. Ils le feront savoir, comme lundi à l'entrainement. si d'aventure les décideurs parisiens ne répondent pas à leurs attentes.
Messieurs les dirigeants, à vous de jouer !


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement