This page is not available in your language, please, choose yours

Un container pour projeter "i'm here" de spike jonze

Publié le 16 mars 2010
container

Infos pratiques

Du... 4 mai 2010
Au... 16 mai 2010


5 Rue Curial
75019 Paris 19

Métro Riquet

Oui, oui, vous avez bien vu, un container nomade se transforme en salle de cinéma afin de projeter le nouveau moyen-métrage de Spike Jonze intitulé "I'm Here" (en collaboration avec Absolut Vodka). Du 4 au 16 mai, vous pourrez voir ce film dans un lieu pour le moins insolite, au 104.

The Absolut Company a choisi pour la sortie du moyen-métrage de Spike Jonze, en mars, de le projeter dans un container transformé en une véritable salle de cinéma. Ce container, nomade et éphémère, attirera les regards avec son habillage étrange et fascinant.
Le parvis du Centre Pompidou a déjà accueilli cette salle itinérante du 17 au 29 mars. Elle prend maintenant place sous la magnifique verrière du 104, du 4 au 16 mai.
Le container poursuivra son voyage en se rendant dans d'autres villes de France durant l'été. « I'm Here » (je suis là) pourra être ainsi découvert ici et là...
Dans cette salle de projection insolite de 14 places, sera diffusé toutes les heures et gratuitement le moyen-métrage de Spike Jonze.
Pour se procurer les billets, il suffira aux cinéphiles de les réserver et les retirer sur place.
The Absolut Company qui s'associe depuis les années 80 à des artistes de renom, tels que Andy Warhol, Keith Haring et Juergen Teller, s'affirme une nouvelle fois comme pionnière en matière d'art et de culture. Elle a choisi de soutenir Spike Jonze, car il « est l'une des personnes les plus influentes de la culture populaire moderne, et ce film de 30 minutes exprime de manière subtile et artistique notre engagement durable envers la création » souligne Anna Malmhake, vice-présidente chez The Absolut Company.
Spike Jonze a réalisé une oeuvre totalement personnelle « C'était une opportunité vraiment incroyable » déclare Spike Jonze. « Il fallait juste que je fasse quelque chose d'important pour moi, et que je laisse mon imagination me diriger comme je le souhaitais. J'ai réalisé ma première histoire d'amour. Elle concerne deux robots vivant à Los Angeles. »
Le résultat est un film émouvant, plein de sensibilité où l'on oublie que les robots sont des machines grâce à quelque chose de profondément humain qui se trouve dans leurs yeux et dans leur comportement...
Ce film a été présenté au Festival du Film de Sundance (le 21 janvier dernier), dans le cadre du programme de courts-métrages de sa Nuit d'ouverture. Il a également été projeté au Festival du Film de Berlin au mois de février.

Rendez-vous :
Au 104, 104 rue d'Aubervilliers du 4 au 16 mai
Dans d'autres villes de France à partir du mois de juillet



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement