This page is not available in your language, please, choose yours

Cycle de films noir lumière

Publié le 2 avril 2010

Infos pratiques

Du... 1 avril 2010
Au... 23 mai 2010


Porte Saint-Eustache - Forum des Halles
75001 Paris 1

Les usages de la couleur noire par les cinéastes sont multiples. Certains courants esthétiques du cinéma ont été particulièrement favorables au noir : l’expressionnisme allemand; le réalisme poétique, empreint d’un pessimisme couleur de suie ; le film noir et ses bas-fonds, ses ruelles sombres, ses femmes fatales ; le cinéma classique hollywoodien qui utilise le noir comme écrin pour les jeux de lumière sur les visages des stars ; ou encore le cinéma fantastique, notamment celui des années 30...

Emblème de l’élégance et de l’autorité. Connoté le plus souvent négativement, le noir peut être aussi valorisé et valorisant. Source d’inspiration de nombreux créateurs de mode, il est le symbole de l’élégance et du raffinement. Films en « robe noire et smoking » enchantent le début de ce cycle (de Catherine Deneuve en manteau YSL dans La Sirène du Mississipi à Monica Vitti en petite robe noire dans La nuit).

Le noir rébellion. Les rebelles (motards, blousons noirs et autres rockeurs) ont également adopté le noir pour marquer leur rejet agressif de la société. La moto dans le cinéma des années 50 symbolise la liberté et la contestation de l'ordre établi, et porte l'idée de mort (Ghost Rider). Toute une panoplie renforce son aspect mythique : vêtements de cuir noir, bottes (Marlon Brando dans L’Équipée sauvage).

Parmi les temps forts du cycle :

Soirée d’ouverture : mercredi 1er avril à 19h30 :
Le cycle Noir lumière s’ouvre en présence de Chantal Thomass, créatrice de dessous chics. Elle évoque le noir érotisme en revenant, images de défilés et photos à l’appui, sur son parcours nourri de sa passion pour la lingerie affriolante.
Cette rencontre est suivie par la projection de Prêt-à-porter de Robert Altman.

Conférence : "Noir, histoire d’une couleur", mardi 6 avril à 19h00 :
À l’aide d’illustrations et d’extraits de films, l'historien des couleurs Michel Pastoureau revient sur la longue histoire du noir dans les sociétés européennes et passe en revue les métamorphoses d’une couleur à part, dont la signification et la symbolique n’ont cessé d'évoluer au fil des siècles.

Journée "Noir expérimental : dimanche 11 avril :
Le Forum des images propose une journée pour penser le noir comme absence d’image, sciemment intégrée au dispositif. Sébastien Ronceray présente une sélection de courts métrages expérimentaux, du Blanche-Neige en « noir sur noir » de Monteiro à L’Homme atlantique de Duras à regarder les yeux fermés.

Soirée "Blousons noirs" : mercredi 21 avril à 19h00 :
Ludivine Bantigny, agrégée et docteur en histoire, analyse le phénomène « blousons noirs » et sa symbolique, avant la projection de L’Équipée sauvage de Laszlo Benedek qui lança Marlon Brando et la vogue des films de motards.

Soirée "Anarchisme et cinéma" : vendredi 30 avril à 19h00 :
Isabelle Marinone, historienne du cinéma, présente La Cecilia de Jean-Louis Comolli, histoire d'une communauté anarchiste et de son fondateur Giovanni Rossi.
À 21h30, suit la projection du documentaire espagnol Lucio (anarchiste, braqueur, faussaire… mais tout d'abord maçon), paysan révolté contre le pouvoir franquiste, maçon le jour, faussaire la nuit.

Le cycle se poursuit jusqu’au 23 mai 2010.

Retrouvez toute la programmation en cliquant ici!


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement