This page is not available in your language, please, choose yours

Cinéma en bas de chez soi (paris quartier d'été)

Publié le 20 juillet 2008 Par Clément D.

Comme chaque année, c’est avec le concours des associations de quartiers que nous avons déterminé le menu de ces soirées. Le thème choisi est la question de l’identité.

Le concept étant brandi comme un symbole politique, plutôt pour le pire malheureusement, il peut être utile d'aller vérifi er ses divers sens dans un dictionnaire. Découverte intéressante : comme contraires au mot, on trouve notamment « altérité » et « différence ». En réaction au détournement manipulateur de la notion, les fi lms présentés privilégient le terme sous l'angle d'un ensemble de caractéristiques individuelles ou culturelles. Par association d'idée : la fi liation, les racines, la quête, le voyage initiatique... Dans l'ordre, deux fi lms rares jettent sur la tradition un regard contemporain, poétique et lucide à la fois. Essayer de voir loin en réapprenant à rêver n'est-ce pas un excellent antidote à l'époque actuelle ? Dans Paï, une toute jeune Maori mène son combat pour être reconnue parmi les siens. Bien qu'étant une fi lle, elle est la seule en mesure de succéder au grand ancêtre fondateur, qui a traversé les océans juché sur le dos d'une baleine. Autour de la reconnaissance de soi qui passe par celle de l'autre, Le Grand Voyage raconte comment un jeune lycéen vivant en Provence est obligé de conduire son père jusqu'à La Mecque. Et 5000 kilomètres en voiture, c'est long quand on doit aussi apprendre à se parler. Enfin, un film dont on ne se lasse pas : Certains l'aiment chaud pratique joyeusement la confusion des genres et donc des identités sexuelles, mais Tony Curtis prétendant être un milliardaire et jouant à Cary Grant ouvre sur une autre mise en abyme, étourdissante.
Le 18/07 Paï de Niki Caro (2002)
Place Robert Desnos (10e)
En partenariat avec le Centre d'Animation
de la Grange aux Belles
Le 25/07 Le Grand Voyage d'Ismaël Ferroukhi (2004)
Place des Fêtes (19e)
En partenariat avec la Fondation Jeunesse Feu Vert
Le 26/07 Certains l'aiment chaud de Billy Wilder (1959)
Square Ernest Gouin, ex square Boulay-Level (17e)
En partenariat avec l'Équipe de développement
local 17e, le Centre d'Animation de la Jonquière,
l'Antenne Jeune Loucheur et le Centre Social CEFIA
À 22h - Gratuit - En VO sous-titrée Fr.
Coordination artistique de la manifestation Dyana Gaye. Avec le soutien d'Arcadi




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jose92

    jose92 le 03/08/08 à 10h46

    Une idée sympa pour se divertir et rencontrer les gens de quartier

L'AGENDA

Annoncez votre événement