This page is not available in your language, please, choose yours

Bang Gang : interview de l'actrice Marilyn Lima

Publié le 13 janvier 2016 Par Céleste L.
Bang Gang : interview de la jeune actrice Marilyn Lima

Infos pratiques

Film en salles le 13 janvier 2016

Rencontre avec Marilyn Lima - jeune et jolie femme aux petits airs de Brigitte Bardot à la fleur de l'âge - interprétant le rôle de George dans Bang Gang (Une Histoire d'Amour Moderne). A découvrir en salles le 13 janvier 2016 !

Ni actrice ni comédienne à l’origine, Marilyn Lima a été repérée sur le Tumblr d’un photographe pour jouer le rôle de George dans Bang Gang – la jeune et jolie fille du lycée, noyau solaire autour duquel gravite cette histoire d’amour moderne. Voici quelques unes de ses anecdotes de tournage, et son ressenti à la sortie du film. 

Quelle a été ta première réaction quand on t’a proposé ce tournage ?

Bizarrement, je n’ai pas eu une réaction euphorique. Je crois que je ne me rendais pas bien compte de l’enjeu. Je n’imaginais pas qu’on serait sur les affiches partout dans Paris… Je me suis juste dit « pourquoi pas » et j’ai aussitôt accroché lorsque j’ai rencontré Eva Husson.
 

Certains de tes proches ont-ils essayé de te dissuader d’accepter ce rôle, par rapport aux éventuelles répercussions, et au côté très érotique du film ?

Pas du tout ! J’ai une famille qui est très ouverte d’esprit, ultra cool et « Peace & Love ». Ils ne réalisaient pas trop non plus, mais étaient tous hyper contents pour moi.
 

Que penses-tu du personnage de George ? T’est-il arrivé de t’identifier à elle ?

Je pense que le casting a été super bien fait, car il y a quand même une part de nous qui se rapproche de chacun de nos personnages – c’est pour ça qu’Eva a mis très longtemps à faire son choix. Il y a effectivement une grande partie de moi qui fait écho à George (même si je ne ferais jamais ce genre de soirée). Mais quand j’ai lu le scénario, je me suis dit que la manière dont George parlait et certaines de ses répliques collaient pas mal à ce que je suis dans la vraie vie. 
George se pose très peu de questions ; elle n’est pas pudique, elle est instinctive. Elle veut montrer à tout le monde qu’elle est forte – le genre de fille que tout le monde a envie d’être, à travers le prisme des réseaux sociaux - alors que quand elle est seule chez elle, elle a évidemment ses faiblesses.
Aussi, je suis d’accord avec « la part masculine » du personnage qu'évoque la réalisatrice. J’ai d’ailleurs peut-être bien en moi cette part masculine, donc ça m’a beaucoup plu. Les premières fois, le prénom George me paraissait assez bizarre. A la fin des deux mois, je me suis clairement habituée car on ne s’appelait même plus par nos prénoms.

Bang Gang : interview de l'actrice Marilyn Lima


Vous avez commencé par jouer les scènes de nu. Penses-tu que cette absence d’inhibition a participé à créer plus facilement des liens entre les comédiens, à instaurer un climat de confiance et d’égalité ?

Nous avons énormément répété toutes les scènes d’amour habillés, chorégrahiés. Après, c’était juste un accessoire en moins ; on se détache de notre corps à nous, et ça devient un simple outil. une semaine avant que le tournage commence, Eva nous a tous conviés dans un salon, les premiers et les seconds rôles, et nous a dit « maintenant, tous à poil ». Nous étions dix, on s’est tous déshabillé. Et comme je le dis souvent, c’est une question de proportion : une fois qu’on est dix tout nu dans la même pièce, on l’oublie presque. A la fin du tournage, on ne fermait même plus les peignoirs, et je me baladais même à poil dans la maison pour la dernière scène d’amour. J’étais, pour ma part, complètement décomplexée.
Par contre, je pense que les liens avec les autres comédiens se créent bien au-delà de la nudité. 

Les acteurs et toi avez-vous pris des initiatives durant ce tournage ? Eva Husson vous a-t-elle laissé quelques libertés d’interprétation (dans les dialogues, notamment) ?

Quand on répétait, on a fait beaucoup de lectures de scénario. Eva a toujours été très cool : on pouvait lui dire qu’on dirait telle ou telle phrase différemment, ou que quelques expressions faisaient peut-être un peu trop ringardes pour nous – ce genre de trucs. On a un peu adapté la version d'origine. Après, je n’ai pas fait beaucoup d’impros sur le film, mais les garçons ont eu des scènes où ils pouvaient complètement improviser.

La réalisatrice s’est inspirée d’un fait divers. Comment aurais-tu appréhendé cette histoire vue de l’extérieur, dans la vraie vie ?

En réalité, elle s’est sans doute inspirée de plusieurs histoires du même genre. Je pense que de nos jours, on peut s’attendre à tout. Si une bande de potes à moi avaient pu faire ça, ça ne m’aurait pas heurtée… mais je n’y aurais sans doute pas participé !

Bang Gang : interview de l'actrice Marilyn Lima


As-tu, en quelques sortes, l’impression d’avoir vécu cette expérience ?

Pas du tout. Le film est très bien monté, mais dans le tournage ça ne se passe pas comme ça : tout est faux et il nous est arrivé de refaire dix fois la même scène.
J’ai vu Bang Gang un an après le tournage. Eva ne voulait pas qu’on regarde les écrans, donc on n’avait aucune idée de ce que ça allait donner. Pendant un an, je me suis imaginée tous les montages possibles du film. Quand j’ai vu le résultat, j’étais soulagée : une partie de moi avait quand même un peu peur que ce soit trop frontal, trop cru. Et finalement, j’étais aux anges. Après, je comprends très bien que le film puisse ne pas plaire – j’aime d'ailleurs beaucoup débattre avec les gens à la sortie des séances.


Qu’est-ce qui ressort du film selon toi ? Plutôt une prise de conscience, une banalisation de la sexualité et un effondrement des systèmes de valeurs, ou au contraire, une ode à la dérive, à la liberté sexuelle, et à l’adolescence en général ?

Je pense que les jeunes ne se reconnaissent pas nécessairement dans ce genre d’expérience, de soirée - même si ce film reste assez représentatif de leur génération. Ca interpelle sans doute plus les quarantenaires, les cinquantenaires vis à vis de leur de leur jeunesse à eux, de leurs propres enfants. A la sortie des séances, les jeunes sont les plus silencieux. Ils sortent très tôt de la salle de cinéma et semblent souvent intimidés.

Le film est peut-être bien une ode à la dérive et à l’adolescence. Ce qu’Eva a fait est super : le fait de ne pas les enfoncer à la fin, de ne pas moraliser cette expérience de jeunesse. C’est la période où l’on peut faire les choses les plus farfelues, les pires conneries, sans que la vie s’arrête ensuite. Heureusement !

Bang Gang : interview de l'actrice Marilyn Lima

Bang Gang est-il, selon toi, représentatif des histoires d’amour modernes ?

Je pense que Gabriel et George, c’est une histoire d’amour de maintenant. Mais j’ai un peu de mal à m’identifier à ce genre de soirée… Et puis je vois un peu l’amour différemment, donc je ne suis pas sûre d’être très objective sur la question. 

Quelles impressions gardes-tu de ce tournage ?

Je pense que ça a été la plus importante expérience de ma vie jusqu’à présent, donc c’est pas mal. C’était très intense, je m’en souviendrai toujours... Un premier tournage comme celui-ci, c’est marquant !

As-tu d’autres projets cinématographiques, des propositions de tournages ?

Oui, je vais sans doute tourner cette année. Le nom d’actrice est un très grand mot qui me fait flipper. Il faudrait trouver un autre mot qui fasse un peu moins « star » – un truc plus cool quoi. Mais oui, j’aimerais beaucoup. J’ai maintenant un agent qui est super et des propositions qui sont très intéressantes : j’ai hâte de voir ce que ça va donner, et surtout, voir si j’arrive à continuer à jouer dans d’autres histoires...

Lire notre critique pour tenter de gagner des places et des codes de la bande originale. 

Infos pratiques :
Bang Gang, d'Eva Husson
En salles le 13 janvier 2016 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement