This page is not available in your language, please, choose yours

Coraline pousse la porte du cinéma…

Publié le 13 janvier 2009 Par Paul-gauthier A.

L'héroïne de la littérature se fait tirer les ficelles par le papa de L'étrange Noël de Monsieur Jack.

Imaginez un instant que vous trouviez chez vous une porte vous menant dans un autre monde. Un monde quasiment semblable au votre mais… en mieux. Votre entourage, la nourriture, les paysages, votre quotidien prennent alors une nouvelle dimension qui vous ravit !
Ne cherchez pas trop longtemps cette fameuse porte car il y a déjà quelqu'un sur le coup et à moins que vous répondiez au doux prénom de Coraline, il faudra vous contenter de notre bon vieux monde à nous.
Coraline est à la base un conte noir pour enfants et adultes écrit par l'anglais Neil Gaiman. Conte qu'Henry Selick, qui a notamment travaillé en collaboration avec Tim Burton sur L'étrange Noël de Monsieur Jack, a eu la très bonne idée d'adapter au cinéma.
Le film d'animation est une réussite totale, à la hauteur d'une œuvre burtonienne. On suit les aventures de Coraline dans ce monde trop beau pour être honnête et qui s'avère être au final peuplé de mauvaises intentions et de créatures en tout genre.
Personnages loufoques, atmosphères angoissantes, musiques envoutantes et suspens à revendre, Coraline nous plonge dans une histoire sombre et caustique qu'on regarde avec un malin plaisir et qui nous enchante tant les trouvailles techniques sont remarquables.
Parlons technique justement. Coraline est le premier long-métrage fait à la main et visible en 3D. Tous les personnages sont des marionnettes et les décors sont fabriqués à échelle réduite. Un travail d'orfèvre qui nous transporte par son résultat.

SAP vous recommande le site Internet du film www.coraline.com qui nous propose en plus d'un contenu visuellement très soigné, d'avoir accès à des vidéos bonus sur le making-of du long-métrage. On en apprend alors beaucoup sur cette jeune fille, qui à mon avis, n'a pas finit de faire parler d'elle.

Il faudra un peu de patience avant de pouvoir pousser la porte et pénétrer dans le monde de Coraline puisque le film ne sortira sur nos écrans que le 21 octobre 2009.

Pour ceux qui auraient du mal à attendre, je vous laisse avec la bande-annonce, certes en anglais, mais les images parlent d'elles-mêmes.












VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

4 commentaires

  • Avatar de kuku40

    kuku40 le 23/01/09 à 21h53

    notre bon vieux monde à nous-il me manque

  • Avatar de amfayda

    amfayda le 15/01/09 à 16h41

    koi vous nous mettez l'eau à la bouche, pour ...octobre 2009, c'est trop dur!

  • Avatar de Floralie1

    Floralie1 le 15/01/09 à 15h04

    Il est intéressant de noter que Coraline est un diminutif du prénom Coralie. L'autre diminutif de ce dernier, Coral, signifie "corail" en anglais. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'agit là d'1 film "noir". Ne pas oublier que c'est 1 histoire sombre et caustique. 1 histoire à l'origine pour Noël dont il est écrit que certaines portes ne devraient jamais être ouvertes... Beaucoup de secrets découverts mais qui n'auraient pas dûs êtres dévoilés...
    Les bandes annonces sont talentueuses de suspens ! Remember this advice "Some doors should nether be opened... so remember to close the door.

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 13/01/09 à 15h04

    Ces premières images sont plutôt accrocheuses, l'atmosphère recréée fait voyager notre imaginaire et l'expression des personnages est soignée.

L'AGENDA

Annoncez votre événement